Mc Cain critique l’annonce d’un calendrier de retrait des troupes d’Afghanistan

Barack Obama a annoncé mardi le renforcement des troupes américaines en Afghanistan de 30.000 soldats supplémentaire. Le déploiement de cet effectif est prévu d’ici dans deux à trois semaines, objectifs : repousser les talibans, neutraliser Al-Qaïda et donc vaincre le terrorisme.

Selon Robert Gates Secrétaire d’Etat à la Défense, au lendemain de l’annonce d’Obama, ce choix est justifié car « Un échec en Afghanistan se traduirait par une prise de pouvoir des talibans dans une grande partie, voire la majorité du pays, et une possible nouvelle guerre civile », il est donc prioritaire d’anticiper pour éviter un tel scénario catastrophe.

De leur côté, les autorités afghanes se disent favorables à ce plan, surtout qu’il vise à leur transférer progressivement la responsabilité de la sécurité dans le pays. Le Secrétaire d’Etat américain à la Défense a également invité ses alliés, les pays membres de l’Otan à envoyer entre 5.000 et 7.000 soldats supplémentaires pour dit-il « partager ce fardeau »

Une décision qui réjouit le Secrétaire général de l’ONU

Ban Ki-Moon estime que ce nouveau plan américain pour l’Afghanistan équilibre les efforts tant civils que militaires. Il s’agit par cette nouvelle initiative de renforcer la capacité des institutions afghanes mais surtout celles concernant la sécurité. Il réaffirme par la même occasion le soutient inconditionnel de l’ONU en faveur d’un transfert aux autorités afghanes des responsabilités en vue de la poursuite d’une paix durable, de la stabilité et du développement du pays.

Dans la perspective de rétablir un ordre Afghan solide et autonome, le Président américain a aussi annoncé le retrait progressif des troupes américaines d’ici 18 mois. Une mesure critiquée par le sénateur et candidat malheureux à l’élection présidentielle, John McCain qui reproche à l’administration démocrate de laisser une porte ouverte aux insurgés et donner à Kaboul un sentiment d’abandon de Washington. Mais le Secrétaire à la Défense a rassuré en précisant que même en retirant ses troupes, les États-Unis continuerons à soutenir le développement de l’Afghanistan à long terme.

Ropivia. Dorothée

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.