Obama met en place une nouvelle strategie en Afghanistan

Des renforts supplémentaires et une aide accrue aux forces nationales afghanes voilà en deux axes les moyens que le Pentagone et Barack Obama souhaitent mettre en place pour sortir du bourbier afghan et remporter une guerre à la fois longue et couteuse en vies humaines.

contagion au Pakistan

Au lendemain de l’élection d’Hamid Karzaï à la présidence de l’Afghanistan, le président américain, sur requête des autorités militaires, avait pris le temps de réfléchir et consulter pour mettre en place une nouvelle stratégie. Contre insurrection et actions civilo-militaires sont désormais privilégiées pour envisager la sortie de crise.

Au lendemain des attentats du 11 septembre 2001, les Etats Unis et leurs alliés de l’OTAN avaient usé de leur droit de légitime défense internationale pour envahir l’Afghanistan, chasser les talibans du pouvoir et installer un Etat à la fois stable et démocratique.

Pis encore la guerre s’est déplacée sur le sol pakistanais. Le Pakistan -doté de l’arme nucléaire- désormais plongé dans une véritable guerre civile dans laquelle les attentats répondent aux actions de l’armée régulière.

8 ans plus tard force est de constater que la coalition internationale n’a pas réussi à remplir sa mission. Certes le régime taliban a été mis à bas mais les insurgés islamistes restent nombreux, bien armés et ils contrôlent encore une grande part du territoire.

Quant à la mise en place de la démocratie : si les afghans ont bien voté pour élire leur président, de nombreuses fraudes ont été constatées. Des fraudes massives tant et si bien que le président Karzaï ne dispose que d’une légitimité toute relative. Pour ne pas dire plus.

Autre problème lié au trafic d’armes, le trafic de drogue. L’Afghanistan est redevenue le premier producteur mondial d’opium. Et comme le notait récemment l’office onusien chargé du trafic, si les zones de production ont baissé, les stocks et les terres affectées à la culture du pavot restent nombreuses.

Dans ce contexte, le président Obama va probablement envoyer de nouvelles troupes sur place. Certaines sources évoquent l’envoie de 30 000 hommes supplémentaires. Ce qui porterait le contingent de la coalition internationale à quelques 100 000 hommes.

Depuis le début de la guerre, 485 soldats de la coalition ont trouvé la mort en Afghanistan.

Articles Récents

Lourdes, mère et fils associés dans un trafic de drogue

Lourdes, mère et fils associés dans un trafic de drogue

A l'issue d'un banal contrôle routier, la police nationale des Hautes Pyrénées a démantelé un réseau de drogue à Lourdes.…

2 juin 2021
Toulouse – L’Établissement français du sang lance un appel d’urgence à la mobilisation

Toulouse – L’Établissement français du sang lance un appel d’urgence à la mobilisation

Après les jours fériés de mai qui ont causé une baisse importante des réserves de sang, l’EFS constate avec le…

2 juin 2021
Covid19 – sur le front des variants

Covid19 – sur le front des variants

Covid-19 : le variant indien menace le déconfinement du Royaume-Uni. Le gouvernement britannique fait face à de vives critiques mardi…

2 juin 2021
Toulouse – 2 opérations de vaccination exceptionnelles à Reynerie et Bagatelle

Toulouse – 2 opérations de vaccination exceptionnelles à Reynerie et Bagatelle

En parallèle de la campagne de vaccination massive menée sur l'ensemble du territoire pour lutter contre l'épidémie de Covid-19, la…

1 juin 2021
Cahors, Saint-Cirq-Lapopie, ce que Macron va faire dans le Lot

Cahors, Saint-Cirq-Lapopie, ce que Macron va faire dans le Lot

A quelques jours du premier tour des élections régionales et départementales, le chef de l'Etat Emmanuel Macron se rendra pendant…

1 juin 2021
Occitanie : forte croissance de la filière photovoltaïque

Occitanie : forte croissance de la filière photovoltaïque

La Chambre de Commerce et d'Industrie d'Occitanie vient de publier des données prospectives de la filière photovoltaïques, elles sont très…

1 juin 2021