Le Conseil de sécurité prolonge ses sanctions en République Démocratique du Congo

Le Conseil de sécurité a reconduit lundi jusqu’au 30 novembre 2010 les sanctions qu’il avait précédemment imposées contre la République démocratique du Congo (RDC), et a prorogé jusqu’à la même date le mandat du Groupe d’experts associé à la mise en place du régime de sanctions.

coopèrer pleinement

Par la résolution 1896 (2009) adoptée à l’unanimité, le Conseil de sécurité, agissant en vertu du Chapitre VII de la Charte des Nations Unies, décide de reconduire jusqu’au 30 novembre 2010 les mesures sur les armes en matière de transport et financières, précédemment imposées, notamment dans ses résolutions 1807 et 1857.

Le Conseil décide en outre d’élargir le mandat de son Comité créé par la résolution 1533 (2004) pour prendre, dans un délai maximum de six mois, des « directives visant à faciliter la mise en oeuvre des mesures imposées par la présente résolution, et les réexaminer activement et autant que nécessaire » pour « procéder régulièrement à des consultations avec les États Membres concernés de façon à assurer la pleine application des mesures » et pour « préciser les informations nécessaires que les États Membres doivent fournir pour s’acquitter » de leur obligation de notification.

Le Conseil de sécurité a prié par ailleurs le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, de « proroger, pour une période prenant fin le 30 novembre 2010, le mandat du Groupe d’experts créé en application de la résolution 1533 (2004) ».

Il prie les gouvernements de la RDC et de tous les États, en particulier ceux de la région, la Mission de l’Organisation des Nations Unies en République démocratique du Congo (MONUC) et le Groupe d’experts de « coopérer intensément ». Il exige de toutes les parties et tous les États quils « coopèrent pleinement aux travaux du Groupe d’experts et garantissent la sécurité de ses membres et un accès sans entrave et immédiat, notamment aux personnes, aux documents et aux sites que le Groupe d’experts estimerait susceptibles de présenter un intérêt aux fins de l’exécution de son mandat ».

Articles Récents

Lourdes, mère et fils associés dans un trafic de drogue

Lourdes, mère et fils associés dans un trafic de drogue

A l'issue d'un banal contrôle routier, la police nationale des Hautes Pyrénées a démantelé un réseau de drogue à Lourdes.…

2 juin 2021
Toulouse – L’Établissement français du sang lance un appel d’urgence à la mobilisation

Toulouse – L’Établissement français du sang lance un appel d’urgence à la mobilisation

Après les jours fériés de mai qui ont causé une baisse importante des réserves de sang, l’EFS constate avec le…

2 juin 2021
Covid19 – sur le front des variants

Covid19 – sur le front des variants

Covid-19 : le variant indien menace le déconfinement du Royaume-Uni. Le gouvernement britannique fait face à de vives critiques mardi…

2 juin 2021
Toulouse – 2 opérations de vaccination exceptionnelles à Reynerie et Bagatelle

Toulouse – 2 opérations de vaccination exceptionnelles à Reynerie et Bagatelle

En parallèle de la campagne de vaccination massive menée sur l'ensemble du territoire pour lutter contre l'épidémie de Covid-19, la…

1 juin 2021
Cahors, Saint-Cirq-Lapopie, ce que Macron va faire dans le Lot

Cahors, Saint-Cirq-Lapopie, ce que Macron va faire dans le Lot

A quelques jours du premier tour des élections régionales et départementales, le chef de l'Etat Emmanuel Macron se rendra pendant…

1 juin 2021
Occitanie : forte croissance de la filière photovoltaïque

Occitanie : forte croissance de la filière photovoltaïque

La Chambre de Commerce et d'Industrie d'Occitanie vient de publier des données prospectives de la filière photovoltaïques, elles sont très…

1 juin 2021