Sommet de Copenhague : desaccords sur la réduction des gaz et l’aide au développement

Le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, a insisté une nouvelle fois vendredi, lors d’une réunion de dirigeants du Commonwealth à Port-of-Spain (Trinité-et-Tobago), sur la nécessité d’arriver à un accord sur le changement climatique à Copenhague en décembre.

les exigences de la science

“Le message que je vous adresse aujourd’hui est simple : restez concentrés, restez engagés, venez à Copenhague et concluez un accord”, a dit M. Ban dans un discours. “Un accord qui soit ambitieux, un accord qui soit équitable, un accord qui correspond aux exigences de la science”, a-t-il ajouté.

A seulement neuf jours du Sommet de Copenhague, le Secrétaire général et le Premier ministre danois, Lars Lokke Rasmussen, qui est l’hôte du Sommet, essaient d’obtenir que chaque pays se joigne à un accord qui permette une réduction des émissions de gaz à effet de serre. Quelque 80 dirigeants ont promis de participer au Sommet, et chaque jour d’autres annoncent leur présence.

les questions non résolues

“La dynamique est forte et continue de croître”, a souligné M. Ban lors de cette réunion du Commonwealth, sa dernière participation à une réunion internationale avant Copenhague.

Malgré plusieurs cycles de négociations avant le Sommet de Copenhague, plusieurs questions clés, dont les objectifs de réduction d’émissions de gaz à effet de serre par les pays industrialisés et le financement destiné à aider les pays en développement, n’ont pas été résolues. Cela a réduit l’espoir d’arriver à un traité juridiquement contraignant remplaçant le Protocole de Kyoto de 1997 et qui arrive à expiration en 2012.

Le Secrétaire général s’est toutefois félicité de l’annonce de plans volontaires pour réduire de manière significative les émissions de gaz à effet de serre annoncés récemment par le Brésil, l’Indonésie, et la République de Corée, ainsi que les promesses “ambitieuses” faites par le Japon, la Norvège et l’Union européenne.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.