Nerdz a remué le Toulouse Game Show

Le Toulouse Game Show a reçu pour la deuxième année consécutive, l’équipe de la série pour ados et grands enfants « Nerdz ». Pendant deux jours, ils ont dédicacés tout et n’importe quoi à près d’un millier de fans.

trash et drôle

Ils ont aussi profité de l’événement pour sortir, en avant-première pour le public toulousain, le DVD de leur 3ème saison, encore plus trash et drôle que les précédentes.

Certains fans ont payé l’entrée du salon rien que pour rencontrer Davy Mourier, Didier Richard, Mr Poulpe et Maelys Ricordeau alias les Nerdz, et ils en sont sortis ravis.

Maxime, 17 ans, le sourire aux lèvres n’en revient toujours pas : « Ils sont comme je les imaginais. Proches de nous et aussi dingues dans la vraie vie que dans la série. Voire plus. » Puis un cri vient couvrir les bruits de la file d’attente : « CUL !!! » Didier Richard, l’un des comédien et scénaristes de la série vient de lancer le mouvement. 300 personnes crient désormais « Cul ! cul ! cul ! » au milieu des autres stands et des badauds incrédules mais amusés qui ne connaissent pas la série et ses répliques vulgaires.

Ludivine 22 ans explique « Ca fait du bien de voir qu’on peut délirer à ce point avec des gens qui ont la même culture que nous. C’est une question de génération qu’on peut qualifier de décérébrée mais qui en fait a besoin de relâcher la pression en délirant le plus possible.» Elle est venue faire signer un coffret de DVD de la série, mais d’autres ont eu des idées plutôt originales. Début de l’interview sauvage en pleine dédicace : « On a déjà signé des petites culottes, des seins, des ventres de femmes enceintes, des box internet, des consoles, et même une cicatrice d’opération suite à l’ablation d’une tumeur cancéreuse ! », se souvient Didier Richard.

« On a un cerveau dérangé »

Qu’est-ce qui explique ce lien avec les fans ? Mr Poulpe : Dans la série on a aucune limite si ce n’est les propos répréhensif. Mais on a tous envie de sortir des blagues scato et d’insulter tout ce qui bouge. C’est de notre âge et c’est du leur, je n’ai pas envie de changer et eux non plus.»
Didier Richard : Des fois je suis obligé d’être sérieux pour des tournages et je dois me soulager en délirant et en lâchant des gros mots après le boulot. Et notre public le comprend parce qu’ils sont tout autant dans la provoc’ que nous. On a un cerveau dérrangé.
Davy Mourier : « Moi je suis le dépressif du groupe, et il se trouve que j’ai vu beaucoup de gens comme moi en dédicace et qui ont besoin de gens comme nous pour raconter leur expérience et raconter comment ils parviennent à garder le moral. Etre vulgaire c’est ce qui me correspond le mieux et les fans s’y retrouvent ».

Qu’y a-t-il de nouveau depuis que vous êtes produits par la société Ankama ? Didier Richard : « Déjà on a plus de budget et ça fait du bien…
Déjà on a un budget tout court !, intervient Davy. On peut payer un minimum les techniciens qui ont bossé trop souvent come bénévoles pour faire vivre la série. Et c’est ce qui nous fait le plus plaisir. Mais au niveau de la série, rien n’a changé, on est toujours aussi vulgaires voire plus. Dans le premier épisode de la saison 4, qui sera diffusé en 2010 sur la chaîne Nolife, on est allé beaucoup plus loin dans le graveleux et le vulgaire. Vous allez halluciner.
Didier reprend : Et avec les moyens d’Ankama, on a pu sortir une édition collector de la saison 3 avec des bonus à foison. Les deux premières saisons sont aussi disponibles gratuitement sur internet et en HD, il n’y a vraiment que du positif à être produits.

La consécration, pour vous ce sera quand… Didier : Quand je coucherai avec des stars du ciné et qu’elles me harcèleront pour avoir mon corps. Et aussi quand on passera chez Drucker.
Maelys Ricordeau : Quand je ferai carrière dans le cinéma.

Davy : Quand on vivra de ce qu’on fera avec Nerdz et moi, de mes BD.
Mr Poulpe : Quand j’ai vu notre DVD dans les rayons de la FNAC ça a été déjà un grand moment pour moi. Maintenant, tout ce qui peut arriver ce sera du bonus, je ne cherche pas à aller plus haut.

« On sait qu’on a une responsabilité envers le public»

Qu’est ce que vous dites le plus souvent aux fans, et qu’est-ce que vous entendez le plus souvent ? Maelys : Que je suis plus jolie qu’à l’écran
Davy : « Que ce que je fais aide les fans qui n’ont pas le moral
Mr Poulpe : Quand est-ce que« Mange mon geek » (ndlr : son émission de cuisine pour ado) revient et si Didier est vraiment fan de Godard comme son personnage de Jérôme dans la série.
Didier, Davy et Poulpe : Et ce qu’on dit le plus souvent aux filles c’est qu’on veut les baiser, les garçons on les insulte, et on propose de la drogue aux enfants de moins de 12 ans. Et ils sont quelques uns à venir.
Davy : Mais plus sérieusement, on me dit souvent que la série et mes BD aident les gens. J’ai même reçu des mails de jeunes qui eux aussi sont en dépression et qui me demandent ce qui me fait tenir parce qu’eux envisagent de se donner la mort. J’essaie au mieux de leur apporter mon soutient et je continue à faire ce que je fais essentiellement pour eux. Avec cette notoriété j’ai découvert que j’avais une grande responsabilité envers mon public, alors que je ne me considère que comme humoriste.

Maelys, traîner avec ces garçons un peu spéciaux, ça a déteint sur vous ? Maelys: Non je sais me tenir à l’écart de ça. J’apprécie leur humour, mais je ne suis pas du genre à l’utiliser. Et je n’ai pas eu besoin de les attendre pour jouer aux jeux vidéo comme eux, j’aime y jouer depuis toute petite, même si je suis loin de leur consommation habituelle. Par contre je suis contente d’avoir appris d’eux toute la « culture geek » que j’ai un peu de mal a saisir encore aujourd’hui.

Vous êtes la seule qui souhaite faire carrière dans ce métier, comment vous gérez la série dans votre vie professionnelle ? M.R. : La série est très spéciale et je quand sais la mettre en avant dans mes relations personnelles ou sur mon C.V. Mais je suis très heureuse de l’avoir à côté des autres projets que j’ai. Je tourne dans des courts métrages, je fais des apparitions pour plusieurs réalisateurs et j’ai une troupe de théâtre (ndlr : « Das Plateau ») donc je suis ravie de tous les aspects de ma carrière.

Quels sont vos projets futurs à côté du tournage de la saison 4? Didier Richard : « Je fais deux séries dont une qui sera entièrement produite par les fans sur internet et qui s’appelle Mystery Squad »
Mr Poulpe : Je vais bientôt sortir un album avec Ivan (ndlr : l’es chanteur des Fatals Picard) et François. Le groupe s’appelle « Les Rois de la Suède » et on fait des chansons humoristiques.
Davy : « Moi je planche sur une nouvelle BD qui raconte la suite de ma psychanalyse. Les retours des fans sur mes deux précédentes BD, « Mouarf ! » et « Il était une fois une fille que j’ai rencontré deux fois », est très positif. Et j’espère continuer à les satisfaire encore longtemps. »

Pour plus d’informations, le site internet de Nerdz: http://nerdz.over-blog.net/

Propos recueillis par Walid Hamadi

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.