900 kilos de Cocaïne saisis dans les Antilles

Les agents des Douanes et ceux de la marine Nationale, ont associé leurs compétences et leurs moyens pour arraisonner un voilier au large de Saint-Martin (Antilles françaises) qui transportait une quantité exceptionnelle de cocaïne.

valeur estimée à 40 millions d’euros

Le 26 novembre à 12h15 heure locale, sur renseignement de la Direction nationale du renseignement et des enquêtes douanières (DNRED), le patrouilleur de la marine nationale La Gracieuse, placé sous les ordres du commandant supérieur des forces armées aux Antilles, a procédé à l’arraisonnement d’un voilier de 12 mètres battant pavillon français, à bord duquel ont été saisis 900 Kg de cocaïne.

Quatre douaniers du service Garde-côtes des Antilles, embarqués à bord du bâtiment de la marine nationale ont participé à cette opération à une centaine de kilomètres des côtes de l’Ile de Saint-Martin. La valeur de cette drogue sur le marché illicite de la vente des produits stupéfiants est estimée à 40 millions d’euros.

Le voilier avait été placé sous la surveillance de la douane française depuis plusieurs semaines. La décision de l’intercepter a été prise par la douane lorsqu’elle a observé qu’il faisait route du Venezuela vers les Antilles néerlandaises.

8 tonnes saisies en 2008

Au terme d’une investigation minutieuse, la fouille du navire a permis de découvrir près de 900 Kg de cocaïne (représentant plus de 10 % de la quantité de cocaïne saisie par l’ensemble des services français en 2008).

Dans le cadre de cette procédure, trois individus (de nationalité française et espagnole) ont été interpellés et remis par la douane aux services de l’Office central de répression des trafics illicites de stupéfiants (OCRTIS) a t on appris du ministère de la défense.

En 2008, 8 214 Kg de cocaïne ont été saisis par l’ensemble des services français, dont 4 458 par la douane française.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.