Nucléaire : le ton monte ente l’Iran et l’AIEA

Le directeur général de l’Agence internationale à l’énergie atomique (AIEA), Mohammed ElBaradei, a estimé jeudi être confronté à une impasse avec l’Iran et a appelé Téhéran à discuter avec l’agence des Nations Unies pour résoudre les questions en suspens liées à son programme nucléaire.

vérifier le non détournement de matériaux nucléaires

M. ElBaradei, dont le mandat arrive à terme à la fin de ce mois, a déclaré lors d’une réunion du Conseil des gouverneurs de l’AIEA à Vienne que l’agence continuait à vérifier le non détournement de matériaux nucléaires déclarés en Iran.

“Toutefois, il n’y a aucune évolution concernant les sujets de préoccupation qui doivent être clarifiés afin que l’Agence puisse vérifier la nature exclusivement pacifique du programme nucléaire iranien”, a-t-il déclaré, notant que cela faisait plus d’un an que l’AIEA n’avait pas été en mesure de discuter vraiment avec l’Iran des questions en suspens.

“Nous sommes effectivement arrivés à une impasse, à moins que l’Iran ne discute vraiment avec nous”, a dit M. ElBaradei.

Il a décrit le projet d’accord sur la fourniture à Téhéran de combustible nucléaire pour un réacteur de recherche qui produit des isotopes radioactifs à des fins médicales comme une occasion unique de répondre à un besoin humanitaire et créer un espace pour les négociations.

L’Iran a informé le directeur de l’AIEA qu’il examinait la proposition, présentée en octobre lors de pourparlers, mais qu’il avait besoin de plus de temps pour fournir une réponse. Les trois autres parties à ces pourparlers, la France, la Russie et les Etats-Unis, ont tous fait connaitre leur approbation à un tel accord.

“Je suis déçu que l’;’;Iran n’;’;ait pas encore donné son accord à la proposition originale ou aux solutions alternatives, qui sont, selon moi, équilibrées et justes et aideraient grandement à atténuer les préoccupations liées au programme nucléaire de l’;’;Iran”, a dit M. ElBaradei.

“Cette opportunité devrait être saisie et il serait très regrettable que cela ne soit pas le cas”, a-t-il ajouté.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.