José Bové condamné à 1 an de prison avec sursis

Le leader altermondialiste et désormais député européen écologiste comparaissait devant la cour d’appel de Bordeaux.

Il s’agissait d’une affaire relativement ancienne et pour laquelle Bové avait été condamné à une simple amende en première instance. En état de multirécidice la Cour d’appel a donc aggravé la peine, sans toutefois l’assortir de l’inégibilité. José Bové pourrait donc se présenter aux élections régionales de mars prochain.

Les faits racontés par le site liberation.fr Les faucheurs volontaires s’étaient attaqués à 2.000 tonnes de maïs OGM contenues dans un silo. Pas de fauchage médiatique mais ils l’avaient rendu impropre à la consommation en le teignant à l’aide de brou de noix.

Pour son avocate toulousaine, Marie Christine Etelin, citée par le journal libération, il s’agit “une décision tout à fait insatisfaisante”. Le procueur de la République avait requis de la prison ferme mais n’avait pas été suivi les juges du siège.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.