Affaire Airbus EADS : les accusés devant le gendarme de la Bourse

airbus-propre-economiqueAffaire de gros sous devant l’Autorité des Marchés Financiers ce lundi 23 novembre. Plusieurs ex dirigeant d’Airbus Eads sont en effet auditionnés par le gendarme de la Bourse pour des faits constitutifs de délit d’initié.

Les faits : une suspicion de délit d’initié de la part des hauts dirigeants d’Airbus et d’EADS lors de la réalisation de leurs stock-options en novembre 2005 et en mars 2006 avant l’annonce publique des retards de livraison du gros porteur A380 le 13 juin 2006.

Et comme le précise l’encyclopédie en ligne Wikipedia sur le sujet : “Cette annonce avait entraîné une chute du cours de l’action du groupe de plus de 36% en une seule séance. Les personnes concernées nient tout délit et assurent n’avoir rien connu des problèmes de l’A380”.

L’AMF va donc, à huis clos et pendant une semaine tenter de démêler le vrai du faux de cette histoire avec une question centrale : qui connaissant ou non les retards du programme A380.

Noël Forgeard ancien Co-Président Exécutif de EADS, aurait ainsi, dixit le Figaro réalisé une plus value totale de quelques 4 millions d’euros.

photo (c) Airbus Industries

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.