Sécurité routière la campagne Choc de la préfecture

circulation routiere campagne haute garonne automne 2009 capture d ecranLa peur, la mort. Les communicants de la préfecture de Haute Garonne ont choisi des images chocs pour lancer la campagne de prévention circulation routière. Principales cibles : les usagers de deux roues. Lesquels, comme le précise la campagne, représentent 1 mort sur 3 sur les routes du département.

Conséquence : deux affiches avec pour visuel, deux personnes mortes.

Le premier présenté dans son cercueil avec la mention “sa moto lui faisait gagner du temps : 40 ans d’avance pour aller au cimetière” et la seconde représente un cadavre vu des pieds avec une étiquette mentionnant les noms de la victime la date de l’accident et le lieu de l’accident : Colomiers. La mention de cette seconde bannière destinée aux jeunes de moins de 20 ans : “son scooter lui faisait gagner du temps, 60 ans d’avance pour aller à la morgue”.

Présent au salon du deux roues et de l’automobile de Toulouse, le préfet de Région Dominique Bur a rappelé qu’ “En dix ans, le nombre de morts sur les routes de Haute-Garonne a été divisé par deux” mais a encore souligné le représentant de l’État, “Si globalement, le nombre de tués est en baisse d’année en année sur les routes, l’accidentalité des deux-roues reste quant à elle préoccupante.”

Depuis le début de l’année 19 conducteurs de deux roues ont trouvé la mort sur les routes du département.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.