20e anniversaire de la Convention des droits de l’Enfant

Les Nations Unies ont célébré vendredi le 20ème anniversaire de l’adoption de la Convention relative aux droits de l’enfant, le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, rappelant que la réalisation de ces droits restait un énorme défi.

victimes de la violence et de l’exploitation

« La Convention relative aux droits de l’enfant a reconnu pour la première fois que les enfants ont des droits humains et qu’ils ont besoin d’une protection spéciale », a déclaré M. Ban dans un discours lors d’une cérémonie. « Au cours des vingt dernières années, la Convention a été notre phare, notre modèle, notre guide pour protéger et élever les membres les plus jeunes et les plus vulnérables de la société ».

Le Secrétaire général a noté que la Convention était le traité international des droits humains le plus largement accepté, avec 193 ratifications. Selon lui, elle a inspiré de nouvelles approches et des progrès en matière de survie de l’enfant et d’éducation et a augmenté la prise de conscience des problèmes spécifiques des enfants.

« Mais réaliser les droits contenus dans la Convention reste un énorme défi », a-t-il estimé. Il a noté que des millions d’enfants mouraient encore avant leur cinquième anniversaire de causes largement évitables. Des millions d’autres n’ont pas accès à de l’eau potable, à de la nourriture appropriée et à l’éducation.et sont victimes de la violence et de l’exploitation.

rêves et espoirs

De leur côté, des dizaines de milliers d’enfants palestiniens dans des écoles des Nations Unies à Gaza, en Cisjordanie, au Liban et en Syrie ont enregistré des messages vidéos pour marquer le 20e anniversaire de la Convention.

Le projet, lancé jeudi, est mené par l’ONG britannique, Hoping Foundation, avec l’Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA), qui s’occupe de 4 millions de réfugiés palestiniens.

Chaque écolier a enregistré un message de 30 secondes dans lequel il exprime ses rêves et ses espoirs. L’ensemble des messages devait ensuite être mis en ligne.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.