Le sénateur Mirassou annonce la bagarre sur la réforme des Collectivités locales

Le sénateur socialiste de Haute Garonne Jean-Jacques Mirassou a présenté le 13 novembre dernier le bilan de sa première année de mandat au palais Bourbon.

Une conférence de presse qui s’est tenue dans les locaux de sa permanence Rue du pont Guilhemery à Toulouse.

Cette rencontre entre Jean-Jacques Mirassou et la presse a été l’occasion pour lui de présenter le premier numéro de son journal de sénateur. Un journal qui apparaitra deux fois dans l’année. Ce premier numéro daté de novembre 2009 résume la première année d’exercice. Le sénateur y dévoile les grands chantiers de l’année auxquels il a participé, les propositions de lois qu’il a soutenu, ses phrases chocs.

Selon ses mots ce journal « est un document purement politique, il sort à la veille d’une bagarre qui va être cruciale » à propos de la loi sur la réforme des collectivités locales. Il le définit aussi comme « le vecteur d’une argumentation permettant d’accentuer la mobilisation »

Un sénateur dynamique

Au front sur toutes les grandes crises de l’année qui ont touché le département, le sénateur Mirassou s’est distingué par sa mobilisation et son dynamisme. Ainsi on a pu le voir défendre avec ferveur l’affaire Molex qui s’est finalement soldée par la disparition de l’entreprise de Villemur sur Tarn. Plus récemment, Opposé au changement du statut de la poste, il a intervenu à la séance du 4 novembre dernier « Notre demande vise à sauvegarder un Patrimoine qui appartient à l’ensemble des français et l’organisation d’un référendum parait encore plus nécessaire maintenant. » Le grenelle de l’environnement, le service public de l’audiovisuel, la crise de l’agriculture et autres sont autant de sujets qu’il a défendu dans l’hémicycle.

Il rend par le biais de ce journal un premier compte-rendu de mandat qu’il décrit comme un exercice « passionnant ». Il rappelle par la même occasion que le sénateur ne néglige pas le Conseil général et qu’au contraire ces activités sont un prolongement de l’action de conseiller de Haute-Garonne.

Ce semestriel tiré à 5000 exemplaires sera distribué à tous les maires, les grands électeurs et des militants du PS du département.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.