Dispute Royal-Peillon : Moscovici appelle au calme

“La querelle,c’est le désespoir a gauche” a estimé le député socialiste du Doubs sur son interface Facebook. Pierre Moscovici a tenu à préciser sa pensée sur la récente polémique née entre Ségolène Royal et son ancien lieutenant Vincent Peillon.

Ce dernier avait, publiquement estimé que l’ancienne candidate à l’élection présidentielle n’était pas en mesure de faire gagner la gauche en 2012. Une réaction à la venue “non désirée” de Ségolène Royal à des rencontres Verts-PS-PC-Modem organisées par le député européen à Dijon.

Un appel au calme largement apprécié par les militants socialistes présents sur Facebook. Le secrétaire national et proche de Dominique Strauss Kahn, Christophe Borgel, lui a notamment apporté son soutien.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.