Peillon ne soutiendra plus Ségolène Royal pour la présidentielle

Jadis Lieutenant de Ségolène Royal, Vincent Peillon a définitivement coupé les ponts dimanche 15 novembre avec la président de la région Poitou Charente.

Interrogé à la télévision le député européen a déclaré que l’ancienne candidate socialiste à l’élection présidentielle  “ne pouvait pas faire gagner la gauche en 2012”. Fermez le ban.

Cette déclaration tonitruante dans le lanterneau socialiste arrive au lendemain d’une réunion organisée par Vincent Peillon à laquelle Ségolène Royal, sans y être invitée, avait tenu à se présenter…

Candidate à une réélection à la tête de l’exécutif régional de Poitou Charente, Ségolène Royal a dénoncé “un dérapage verbal”.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.