Brésil : Comment le président Lula a raté l’intégration des Amérindiens

La Haut commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme, Navi Pillay, a dénoncé vendredi à l’issue d’un séjour au Brésil les discriminations dont sont victimes les populations amérindiennes et afro-brésilienne dans ce pays en dépit d’un arsenal juridique « impressionnant » pour la protection des droits de l’homme.

« invisibles » dans la vie politique du pays

Pour Mme Pillay, cet arsenal juridique s’illustre par l’existence de secrétariats d’Etat spéciaux pour les droits de l’homme, la condition féminine, l’égalité raciale qui s’accompagne de projets gouvernementaux ambitieux en matière de réduction de la pauvreté, de facilitation de l’accès à l’école, d’élimination de la discrimination et de lutte contre la faim.

Elle a aussi félicité le Parlement brésilien pour l’amendement à la Constitution brésilienne voté la semaine passée instaurant le droit à l’éducation gratuite pour les enfants âgés de 4 à 17 ans.

Par contre, elle a constaté que les Amérindiens sont de manière surprenante « invisibles » dans la vie politique du pays. Victimes de l’indifférence et de la discrimination, ils ne profitent pas de la forte croissance économique brésilienne et subissent des expropriations et des travaux forcés.

violence et discriminations

Le constat de discrimination pour la population afro-brésilienne est le même mais pour des raisons un peu différentes et multiples, selon la Haut commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme.

La communauté afro-brésilienne est elle aussi sans réelle représentation politique, a-t-elle noté. Elle a observé que dans l’Etat de Bahia les deux tiers de la population sont afro-brésiliens et pourtant pratiquement aucun dirigeant n’est de souche afro-brésilienne. Mme Pillay a observé que l’écrasante majorité de la population carcérale est afro-brésilienne et elle y subit torture et violence.

Elle a rencontré le Président Luiz Inacio Lula da Silva au moment même où le Brésil investit massivement dans des infrastructures dans la perspective de la Coupe du monde de football et des Jeux olympiques.

Mme Pillay a souhaité que cette opportunité permette au Brésil d’enrayer le cercle vicieux de la violence et de la discrimination à l’égard de ces populations amérindiennes et afro-brésilienne.

Articles Récents

Lourdes, mère et fils associés dans un trafic de drogue

Lourdes, mère et fils associés dans un trafic de drogue

A l'issue d'un banal contrôle routier, la police nationale des Hautes Pyrénées a démantelé un réseau de drogue à Lourdes.…

2 juin 2021
Toulouse – L’Établissement français du sang lance un appel d’urgence à la mobilisation

Toulouse – L’Établissement français du sang lance un appel d’urgence à la mobilisation

Après les jours fériés de mai qui ont causé une baisse importante des réserves de sang, l’EFS constate avec le…

2 juin 2021
Covid19 – sur le front des variants

Covid19 – sur le front des variants

Covid-19 : le variant indien menace le déconfinement du Royaume-Uni. Le gouvernement britannique fait face à de vives critiques mardi…

2 juin 2021
Toulouse – 2 opérations de vaccination exceptionnelles à Reynerie et Bagatelle

Toulouse – 2 opérations de vaccination exceptionnelles à Reynerie et Bagatelle

En parallèle de la campagne de vaccination massive menée sur l'ensemble du territoire pour lutter contre l'épidémie de Covid-19, la…

1 juin 2021
Cahors, Saint-Cirq-Lapopie, ce que Macron va faire dans le Lot

Cahors, Saint-Cirq-Lapopie, ce que Macron va faire dans le Lot

A quelques jours du premier tour des élections régionales et départementales, le chef de l'Etat Emmanuel Macron se rendra pendant…

1 juin 2021
Occitanie : forte croissance de la filière photovoltaïque

Occitanie : forte croissance de la filière photovoltaïque

La Chambre de Commerce et d'Industrie d'Occitanie vient de publier des données prospectives de la filière photovoltaïques, elles sont très…

1 juin 2021