Prison ferme pour le fils qui battait sa mère

A 46 ans, il comparait en appel en correctionnelle pour des faits de violences qui remontent à septembre 2005. En première instance, le tribunal l’avait condamné à 2 ans de prison avec sursis.

C’est avec une ceinture à la main et le bras en l’air, prêt à s’abattre sur sa propre mère, que Max a été interpellé. La nuit du 3 septembre, aux alentours de 23 heures, les voisins sont alertés par des cris, des appels au secours. Ils reconnaissent la voix de leur voisine de 70 ans qui criait « Arrête de me frapper ! ». Immédiatement ils appellent la gendarmerie qui intervient rapidement. L’homme est connu de leurs services car 3 mains-courantes ont déjà été déposées pour les mêmes faits, mais cette fois, c’est un flagrant délit qui permet l’incarcération.
Une histoire d’héritage

Alitée à la suite d’une lourde opération chirurgicale, la vielle dame se dispute avec son fils à propos du legs laissé par son mari. Mais Max en vient rapidement aux mains, ou plutôt à la chaussure, à la ceinture et au téléphone avec lesquels il donne des coups sur le corps de la femme et sur son visage. Il essaiera même de l’étrangler avec le fil du téléphone. Quand les cris de la pauvre mère seront trop bruyants, il enfonce même une chaussette au fond de la bouche de sa victime, manquant de l’étouffer.

Devant les magistrats, l’ancien alcoolique explique les raisons de sa rage : « Elle a dilapidé l’argent de l’héritage de mon père. Elle trahissait ma grand-mère ! ». Mais rien ne fait plier le juge qui évoque les blessures de la victime : multiples hématomes au visage et sur tout le corps, érosions cutanées, trauma à la tête « C’est inadmissible ! Vous l’avez rouée de coup ! Un fils qui frappe sa mère de 70 ans, c’est franchement lamentable ! », lance le président indigné.

Le procureur n’a pas besoin d’en rajouter beaucoup, si ce n’est qu’il souligne le caractuel habituel et répété des violences dont les voisins ont parfois été témoins. Il requiert alors 4 ans d’emprisonnement dont deux avec sursis. Mais après avoir passé déjà 4 mois en prison, Max ne sera finalement condamné qu’à 1 an ferme, plus 1 an avec sursis.

Walid Hamadi

Articles Récents

Lourdes, mère et fils associés dans un trafic de drogue

Lourdes, mère et fils associés dans un trafic de drogue

A l'issue d'un banal contrôle routier, la police nationale des Hautes Pyrénées a démantelé un réseau de drogue à Lourdes.…

2 juin 2021
Toulouse – L’Établissement français du sang lance un appel d’urgence à la mobilisation

Toulouse – L’Établissement français du sang lance un appel d’urgence à la mobilisation

Après les jours fériés de mai qui ont causé une baisse importante des réserves de sang, l’EFS constate avec le…

2 juin 2021
Covid19 – sur le front des variants

Covid19 – sur le front des variants

Covid-19 : le variant indien menace le déconfinement du Royaume-Uni. Le gouvernement britannique fait face à de vives critiques mardi…

2 juin 2021
Toulouse – 2 opérations de vaccination exceptionnelles à Reynerie et Bagatelle

Toulouse – 2 opérations de vaccination exceptionnelles à Reynerie et Bagatelle

En parallèle de la campagne de vaccination massive menée sur l'ensemble du territoire pour lutter contre l'épidémie de Covid-19, la…

1 juin 2021
Cahors, Saint-Cirq-Lapopie, ce que Macron va faire dans le Lot

Cahors, Saint-Cirq-Lapopie, ce que Macron va faire dans le Lot

A quelques jours du premier tour des élections régionales et départementales, le chef de l'Etat Emmanuel Macron se rendra pendant…

1 juin 2021
Occitanie : forte croissance de la filière photovoltaïque

Occitanie : forte croissance de la filière photovoltaïque

La Chambre de Commerce et d'Industrie d'Occitanie vient de publier des données prospectives de la filière photovoltaïques, elles sont très…

1 juin 2021