Perturbations à la Poste

Plusieurs dizaines de postiers de l’Enseigne (guichets) étaient rassemblés lundi 9 novembre devant leur direction avenue des Minimes. En parallèle du débat sur la transformation de l’Établissement de droit public en Société anonyme de droit privé, ils s’opposent au projet d’Organisation du temps de Travail.

Lequel projet aurait pour principales conséquences, estiment les syndicalistes, la disparition de 20 % du nombre de guichetiers et une dégradation de leurs conditions de travail et du service rendu aux usagers.

Cette restructuration devant s’opérer par vagues, le mouvement été particulièrement suivi dans les premiers bureaux touchés : Toulouse Minimes, Toulouse Esquirol, Toulouse St Aubin.

Dixit la CGT “Devant le refus de la directrice d’ouvrir des négociations“, l’assemblée générale a voté la reconduction de la grève pour demain mardi 10 novembre et appelle à un nouveau rassemblement sous les fenêtres de la direction, Avenue des Minimes à 10h.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.