L’ONU poursuivra sa mission en Afghanistan

L’ONU va poursuivre sa mission en Afghanistan et il n’est pas question d’évacuer l’ensemble du personnel des Nations Unies après l’attaque qui a tué cinq employés de l’ONU la semaine dernière à Kaboul, a déclaré vendredi le Secrétaire général Ban Ki-moon.

L’ONU a annoncé jeudi qu’elle allait déplacer ou évacuer temporairement 600 employés internationaux travaillant en Afghanistan à la suite de l’attaque. L’ONU compte environ 6.000 employés travaillant à travers l’Afghanistan, dont 1.100 employés internationaux.

« Nous ne sommes pas en train d’évacuer. Nous ne serons pas, nous ne pouvons et nous ne devons pas être découragés. Notre travail continuera », a déclaré vendredi M. Ban à la presse après avoir fait un exposé sur l’Afghanistan devant le Conseil de sécurité lors d’une séance à huis clos.

« Aucun personnel indispensable ne sera déplacé. Nos collègues devront simplement faire avec moins de soutien administratif, temporairement », a-t-il ajouté.

Le Secrétaire général a rappelé que la situation en Afghanistan restait dangereuse et qu’il fallait renforcer la sécurité de l’ONU dans ce pays. « Le drame de la semaine dernière montre une fois encore combien nous avons besoin d’établir un fond pour prendre soin des familles des gens qui ont donné leur vie au service des Nations Unies », a-t-il ajouté.

Par ailleurs, Ban Ki-moon a indiqué qu’il transmettrait le rapport Goldstone sur le conflit à Gaza au Conseil de sécurité comme l’a demandé l’Assemblée générale de l’ONU dans une résolution adoptée jeudi.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.