Le procès Karadzic reporté jusqu’au 1er mars 2010

Le Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie (TPIY) a décidé jeudi qu’un avocat serait désigné pour représenter l’ancien chef politique des Serbes de Bosnie, Radovan Karadzic, et que trois mois et demi lui seraient accordés pour se préparer au procès qui reprendra le 1er mars 2010.

crimes de guerre et génocide en Bosnie

Le procés de Radovan Karadzic, qui est jugé pour crimes de guerre et génocide en Bosnie dans les années 1990, a commencé le 26 octobre à La Haye mais l’accusé l’a boycotté affirmant qu’il n’;avait pas eu assez de temps pour préparer sa défense, qu’il comptait assurer lui-même.

Le tribunal a ordonné au greffier « de nommer un avocat pour représenter les intérêts de Radovan Karadzic au procès », indique un communiqué. Cette décision a été prise après être arrivé à la conclusion que l’accusé avait « de manière persistante et significative fait obstruction à la tenue convenable et rapide de son procès en refusant d’assister aux audiences jusqu’à ce qu’il se considère prêt ».

M. Karadzic, qui était président de la Republika Srpska et commandant suprême des forces militaires serbo-bosniaques, a été arrêté l’an dernier et transféré au TPIY après plus de 13 ans de cavale. Il est accusé notamment d’avoir orchestré le massacre de 8.000 musulmans à Srebrenica (Bosnie) en 1995.

Il est l’un des plus hauts responsables à être jugé par le TPIY, qui a été établi par le Conseil de sécurité pour juger les crimes commis dans les Balkans dans les années 1990.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.