Etudiants : Erasmus baisse, les bourses régionales augmentent

Alors que la Commission européenne s’inquiète de la tendance générale à la baisse du nombre d’étudiants « Erasmus » poursuivant leur cursus à l’étranger, la Région Midi-Pyrénées constate pour son territoire une évolution inverse.

des bourses de 300 euros par mois

« La Région Midi-Pyrénées a fait de la mobilité internationale de ses étudiants une priorité », explique son président Martin Malvy. « conscients des difficultés grandissantes des jeunes à financer ce type de séjours pourtant essentiels pour leur avenir et pour celui de notre territoire, nous avons instauré des bourses de 300 euros par mois. Les résultats sont là puisque de 2005 à 2009, en 4 années universitaire, le nombre de jeunes bénéficiaires a plus que doublé, de moins de 500 étudiants il y a quatre ans à 1066 l’an dernier », s’est réjoui Martin Malvy.

Ce succès a conduit la Région Midi-Pyrénées à renforcer ce dispositif en mettant en place, en octobre dernier, un nouveau « chèque de mobilité Eurocampus » d’un montant de 600 €.

Ce chèque s’adresse aux étudiants en Master 1 et 2 qui complètent leur cursus par un séjour au sein de l’Eurocampus Pyrénées-Méditerranée, constitué par les universités de Midi-Pyrénées, Catalogne, Languedoc-Roussillon et des Iles Baléares. Il est cumulable avec le dispositif européen Erasmus et la bourse régionale à la mobilité

Lors de la réunion de la Commission permanente de la Région, jeudi 5 novembre, Martin Malvy a proposé et fait adopter l’attribution des premiers « chèques Eurocampus » à 27 étudiants qui, depuis un mois, s’étaient portés d’ores et déjà candidats.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.