Europa ligue : Etienne Didot veut « Laver l’affront »

Didot 01A quelques heures du match retour contre le Chakhtior, le TFC entend bien montrer de quoi il est capable. Le match aller avait été douloureux pour les violets avec une défaite 4 à 0 et une équipe ukrainienne de très haut niveau. Etienne Didot et son coach répondaient mercredi aux questions de la presse.

Toulouse7.com – Quel est l’état d’esprit des joueurs avant ce match ?

Alain Casanova : Les joueurs ont envie de se racheter. L’équipe a un potentiel remarquable et elle le sait. On va tout faire pour montrer que le TFC a d’autres valeurs que lors de notre première rencontre.

Toulouse7.com –L’équipe de Donetsk n’est-elle pas trop grosse pour vous ?

A.C. : Contre n’importe quelle équipe on est capable de faire de très bon résultat, j’ai confiance. Regardez ce qu’on a fait à Marseille, l’un des favoris pour le titre cette année. Mais c’est vrai que Donetsk n’a rien à faire en Europa League. Quand on voit le niveau d’une équipe comme Zurich, que je respecte beaucoup et dont j’apprécie le niveau de jeu, on se demande comment on retrouve une Ligue des Champions sans le Chakhtior !

Toulouse7.com –Que montrer jeudi soir ? Que faut-il changer dans le jeu ?

A.C. : Il nous faudra récupérer le ballon en étant présent dans les duels. On s’attend à jouer beaucoup sur le physique. Quand on a le ballon, on peut poser des problèmes. J’ai entendu qu’on ne savait s’en sortir que quand l’équipe adverse faisait le jeu. C’est réducteur de dire ça.

Gignac et Capoue présents

Puis il donne quelques détails sur le groupe et l’état de ses principaux joueurs. On retiendra que Frank Tabanou sera absent pour cause de gastroentérite, que Mansaré et Cetto ont recommencé à courir très récemment et que Doumba et Fofana ont repris l’entrainement depuis une semaine mais seront trop juste pour ce match européen.

Enfin Gignac et Capoue ont été mis au repos mais seront bien présent dans le groupe. A la question « seront-ils remplaçants ? Joueront-ils au moins ? » l’entraineur du Tef’ réponds avec un sourire en coin un simple « Vous verrez bien »

Puis c’est au tour d’Etienne Didot d’intervenir.

Toulouse7.com –Etienne, comment se sent le groupe dans le vestiaire en préparant cette rencontre ?

Etienne Didot : Quand on prend une telle gifle, on veut se rattraper. On aurait pu mieux rentrer dans le match la première fois. Mais à Toulouse, on a envie de laver l’affront.

Toulouse7.com –Le meilleur classement au championnat depuis cette rencontre est il un atout sur le plan moral ?

E.D. : On s’est servis de cette gifle pour réagir tout de suite en championnat. C’est sur que la dynamique est meilleure quand on gagne et quand on respire un peu mieux au classement, mais à l’aller on n’était pas au fond du trou. Ce n’était pas une excuse pour faire un tel non-match.

Toulouse7.com –Cette équipe ukrainienne vous a-t-elle impressionné avec ses joueurs ?

E.D. : C’est sur, Donetsk a beaucoup de qualités, surtout en attaque avec ses Brésiliens. Mais ce n’est pas notre premier match contre une grosse écurie, on sait comment gérer tout ça, on en a les moyens. Et on veut montrer qu’on n’est pas des petits garçons, on ne va pas se laisser faire.

Toulouse7.com –Sur un plan plus personnel, que pensez-vous de laisser souvent votre place à un autre sur le terrain ?

E.D. : Il faut savoir servir l’équipe, laisser la main quand on connait un petit coup de moins bon. Il faut bien que l’aquipe tourne. Et puis ça instaure de la concurrence, du coup je donne à chaque fois le meilleur pour être sur la feuille de match.

Propos recueillis par Walid Hamadi

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.