Afghanistan : l’ONU déplace son personnel

Des employés de l’ONU travaillant à Kaboul, en Afghanistan, ont été réinstallés dans des maisons d’hôtes plus sûres à la suite d’une évaluation des conditions de sécurité menée après l’attaque sanglante qui a tué cinq employés des Nations Unies la semaine dernière dans la capitale afghane.

réduire les risques

La Mission d’assistance des Nations Unies en Afghanistan (MANUA) « a examiné les arrangements de sécurité, notamment à Kaboul, avec pour objectif de renforcer immédiatement la sécurité de tous les sites et maisons d’hôtes de l’ONU », a déclaré mardi la porte-parole du Secrétaire général lors du point de presse quotidien au siège de l’ONU à New York.

« Des réunions avec les autorités afghanes ont été tenues, y compris par le Secrétaire général, et nous avons demandé davantage de forces de sécurité pour protéger l’ONU. L’ensemble des 93 maisons d’hôtes à Kaboul ont fait l’objet d’une expertise après l’attaque du 28 octobre afin de consolider le nombre de maisons d’hôtes et réduire les risques », a-t-elle ajouté.

« Certains employés ont déjà été réinstallés dans d’autres maisons d’hôtes plus sûres », a encore dit la porte-parole.
Elle a précisé que les employés de l’ONU n’avaient pas été évacués mais que le personnel qui était venu travailler dans le cadre des élections était en train de partir ou l’avait déjà fait.

revendiqué par les talibans

Le Président sortant Hamid Karzaï a été réélu à la suite du retrait dimanche de son adversaire Abdullah Abdullah du scrutin présidentiel. Le deuxième tour de l’élection présidentielle devait avoir lieu le 7 novembre.

Le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, s’est rendu lundi à Kaboul pour rencontrer le personnel des Nations Unies, qui était sous le choc après que cinq collègues ont été tués et neuf autres blessés lors d’une attaque contre une maison d’hôtes qui a été revendiquée par les Talibans.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.