Régis Godec au ministre de la défense : “parlez nous des Ballastières”

balastieres toulouse garonne grande paroisseEn visite à Toulouse ce mercredi 4 novembre, Hervé Morin ira à la rencontre des adhérents de la fédération Nouveau Centre de Haute Garonne.

tactique de Contre guérilla urbaine

A cette occasion, le Président du groupe des élus Verts à la mairie de Toulouse Régis Godec a tenu à interpeller le ministre de la défense. “Pour ma part ce n’est pas le Président d’une formation politique que je voudrais entendre, mais le Ministre de la Défense” a ainsi lancé Régis Godec.

Car sur l’ancien site AZF” précise l’élu Vert, “à deux pas du futur Cancéropôle, 4700 tonnes de nitrocellulose propriété de l’armée attendent toujours dans leurs ballastières “!

Une situation inacceptable “Au mépris du principe de précaution qui devrait prévaloir sur toute autre considération. Au mépris de la mémoire d’une ville déjà marquée par une catastrophe industrielle majeure” pointe l’adjoint de Pierre Cohen.

Le Ministère de la défense s’était pourtant engagé à proposer une méthode de dépollution du site…Monsieur Morin, combien de temps encore la « Grande Muette » fera t-elle la sourde oreille ?” a conclu Régis Godec.

Par ailleurs, le ministre de la défense Hervé Morin, doit, à l’occasion de son passage dans la ville rose,visiter l’entreprise Oktal, pôle Simulation du Groupe SOGECLAIR. Cette entreprise intervient sur 3 segments : 1) les moyens “d’études technico-opérationnelles pour la définition et la mise au point des systèmes de défense ainsi que leur doctrine d’emploi” 2) L’instruction et l’entraînement au tir sur différentes types d’armes (armes légères, artillerie, véhicules blindés et char) 3) L’instruction et l’entraînement au combat urbain dans un contexte de maintien de la paix ou de lutte contre le terrorisme.

photo (c) Google Map Capture d’écran : le site des ballastières est flouté pour raison de sécurité

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.