Nouveau meurtre de journaliste en Irak

Le directeur général de l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO), Koïchiro Matsuura, a condamné lundi le meurtre du caméraman iraquien Orhan Hijran, tué dans un attentat le 21 octobre.

« Je condamne le meurtre d’Orhan Hijran », a déclaré M. Matsuura. « Ces dernières années, un nombre choquant de journalistes et d’employés des médias irakiens ont payé de leur vie le droit de l’homme fondamental qu’;est la liberté d’expression. Pour la reconstruction d’un Irak libre et démocratique, il est essentiel que les autorités améliorent la sécurité des journalistes et leur permettent de mener à bien leur mission pour le bénéfice de tous ».

Orhan Hijran, âgé de 18 ans, a été tué par l’explosion d’une bombe juste en face de sa maison à Kirkouk. Il travaillait comme caméraman pour Al-Rasheed, un canal satellite consacré aux arts, à la culture et au divertissement, lancé en janvier dernier.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.