Le Cancéropôle tisse des liens avec des chercheurs Chinois

Du 22 au 24 Octobre, une délégation de l’Association du Canceropôle Toulouse Cancer Campus, conduite par son vice-président Christophe Cazaux (Université P Sabatier), s’est rendue à Pékin pour présenter au plus haut niveau politique et médico-scientifique le projet du Cancéropôle toulousain, et établir des liens privilégiés avec la capitale chinoise.

entretien avec le ministre de la santé chinois

Accompagné de Jean-Pierre Armand -Institut C Régaud et future Clinique Universitaire du Cancer-, Jean-Pierre Saintouil -directeur du pôle de compétitivité Cancer-Bio-Santé- mais aussi Luc Aguilar, conseiller à la Direction du groupe P Fabre, Alex Zhang, responsable de la R&D en Chine du groupe Sanofi-aventis et Véronique Santran -manager de la start-up toulousaine ICelltis-, la délégation a été reçue de façon tout à fait exceptionnelle, en entretien privé, par le Ministre de la Santé chinois Mr Chen Zhu.

Une journée de travail s’est également tenue entre la délégation toulousaine et le Beijing Grand Capital Cancer Union (GCCU), organisation très semblable à l’Association Toulouse Cancer Campus, puisqu’elle fédère dans le domaine du cancer 18 hôpitaux (2128 lits, 50000 patients par an), ainsi que des agences gouvernementales, des institutions académiques et des sociétés pharmaceutiques et de biotechnologies de Beijing. Au cours de cette réunion, co-animée par C. Cazaux et le Pr. Cheng Shujun, président du conseil académique de GCCU, chaque partie, en alternance, a pu présenter les différentes facettes de son organisation : recherche fondamentale, développement de médicaments, soins, innovation, etc..

La visite s’est poursuivie par une autre réunion de travail autour des biotechnologies cette fois, sous l’égide du pôle CBS et du Beijing Pharma and Biotech Center (BPBC), organisation pour l’essor des biotechnologies à Beijing, dirigée par Mr Cui Yuqin. Une société exemplaire a été visitée, qui a fourni le premier test de dépistage du virus grippal A H1N1 mais aussi le premier anticorps monoclonal antitumoral chinois. Ce fut l’occasion de préparer une prochaine rencontre en 2010 regroupant des sociétés des deux villes.

Enfin, des personnalités de la mairie de Pékin, dont Mr Zhu, le vice-président de la Commission de Science et Technologie de Beijing Ministre des Sciences et de l’Industrie de la Province de Beijing, ont été rencontrées.

La délégation a terminé son séjour par une réception à l’Ambassade de France où Hervé Ladsous, ambassadeur, avait convié l’ensemble des expatriés toulousains à Pékin. A cette occasion une convention de financement a été signée pour un stage post doctoral. Celle-ci fait suite à une mission COOPOL Innovation 2008 pour le compte d’Icelltis, PME du pôle Cancer-Bio-Santé de Toulouse.

En conclusion, cette délégation a permis de manière extrêmement concrète de tisser des liens très étroits avec les forces Pékinoises en cancérologie, qui pourraient favoriser l’essor du Cancéropôle toulousain, notamment au travers d’un échange de savoir-faire tels que par exemple l’extraction de molécules anti-tumorales à partir de substances naturelles ou la constitution d’échantillons tumoraux annotés.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.