Ingouchie : le dirigeant de l’Opposition assassiné

Dick Marty ), rapporteur de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe (APCE) sur la situation des droits de l’homme dans le Caucase du nord, s’est déclaré choqué par le meurtre, dimanche 25 octobre, du dirigeant de l’opposition ingouche, Makcharip Aouchev, dans la région de Kabardino-Balkarie, république voisine de l’Ingouchie.

« Ce nouvel assassinat politique vise tous ceux qui s’engagent pour la paix et les droits de l’homme dans cette région meurtrie. Cette affaire ne doit pas devenir simplement une autre ligne dans la longue liste de crimes de la même nature dont les auteurs restent impunis. Pour avoir une chance de succès, l’enquête doit avoir le soutien de Moscou, au plus haut niveau. En tant que rapporteur de l’Assemblée, je suivrai cette affaire avec la plus grande attention », a déclaré M. Marty.

M. Aouchev avait accusé les services locaux du FSB et la police locale sous contrôle du Président tchétchène, Ramzan Kadyrov, d’être responsable de nombreuses exécutions extrajudiciaires, disparitions et tortures dans la région du Caucase du nord.

Il était l’un des leaders de l’opposition contre l’ancien Président ingouche, Murat Zyasykov, et avait encore récemment donné son soutien au nouveau Président Iounous-Bek Evkourov, lui-même victime d’un attentat cet été.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.