Accord nucléaire : l’Iran joue la montre

L’Iran a informé le directeur général de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA), Mohamed Elbaradei, qu’il examinait le projet d’accord technique sur la fourniture de matériau nucléaire pour son réacteur de recherche nucléaire et qu’il avait besoin d’un peu de temps, a indiqué vendredi l’AIEA.

une nouvelle ère de coopération

« Les Etats-Unis, la Russie et la France ont fait connaître leur réponse positive à la proposition du directeur général de l’AIEA Mohamed ElBaradei sur un projet d’accord pour fournir à l’Iran du matériau nucléaire pour son réacteur de recherche qui produit des isotopes radioactifs à des fins médicales », a dit l’agence des Nations Unies dans un communiqué.

« L’Iran a informé le directeur général qu’il examinait la proposition en profondeur et sous un jour favorable mais qu’il avait besoin de temps jusqu’au milieu de la semaine prochaine pour fournir une réponse », a-t-elle ajouté.

Le directeur général de l’AIEA « espère que la réponse de l’Iran sera également positive, alors que l’adoption de cet accord signalerait une nouvelle ère de coopération », selon le communiqué.

L’AIEA avait indiqué mercredi que l’Iran, les Etats-Unis, la Russie et la France avaient reçu le projet d’accord technique détaillé.
Ces pourparlers ont lieu alors que se poursuivent depuis plusieurs années des discussions pour que l’Iran montre sans équivoque la nature purement pacifique de son programme nucléaire, qui comporte d’autres centrales destinées à l’enrichissement à grande échelle de l’uranium.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.