Réforme des collectivités Pierre Izard dénonce un tsunami institutionnel et financier

Le président socialiste du Conseil général de Haute Garonne, n’a pas sa  langue dans sa poche ! Lors du discours introductif de la session budgétaire du département Pierre Izard a dénoncé dans une violence diatribe le projet de réforme des collectivités lcoales proposé par Nicolas Sarkozy.

Après-demain mercredi, le projet de loi sera en effet présenté en Conseil des Ministres : le texte final devrait poser la création des conseillers territoriaux, la création des métropoles, le regroupement des départements, la redéfinition du périmètre des compétences du Conseil Général, la limitation des financements croisés, la réorganisation de l’affectation des ressources des collectivités locales, etc.
Par ailleurs, le projet de loi de finance pour 2010 envisagé la suppression de la taxe professionnelle. Ressource importante pour financer l’action des collectivités locales.

Une situation que Pierre Izard qualifie de véritable “Tsunami institutionnel et financier” qui empêche l’institution de se “projeter avec sérieux, lisibilité et visibilité d’abord sur la faisabilité de notre budget, sur les grandes orientations“.

Dans ce rapport de force entre collectivités locales, majoritairement de gauche et gouvernement de droite, Pierre Izard considère même qu’en ‘lançant une offensive d’une ampleur sans précédent contre notre collectivité, le Gouvernement a pris le risque, au détriment de toute notion d’intérêt général, de commettre un contresens historique, pour tirer définitivement un trait sur 27 années de décentralisation“.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.