La recherche sur les Atomes Froids aidée par la Région

La technique telle que présentée par l’encyclopédie en ligne Wikipedia précise que “Le refroidissement d’atomes par laser est une technique qui permet de refroidir un gaz atomique, jusqu’à des températures de l’ordre du mK (refroidissement Doppler), voire de l’ordre du microkelvin (refroidissement Sisyphe) ! “.

la nano-lithographie

Ces gaz “ultra-froids ainsi obtenus forment une assemblée d’atomes cohérents, permettant d’accomplir de nombreuses expériences qui n’étaient jusque-là que des expériences de pensée, comme des interférences d’ondes de matière. La lenteur des atomes ultra-froids permet en outre de construire des horloges atomiques de précision inégalée”.

La Région Midi-Pyrénées consacre sur les cinq années à venir un budget de 350 Millions d’€uros à l’enseignement supérieur et à la recherche soit 195 euros par habitant, ce qui fait d’elle la 1ère Région française en la matière.

Dans le cadre de la mise en place des allocations de soutien aux doctorants et post-doctorants, elle a souhaité apporter son soutien au Laboratoire Collisions Agrégats et Réactivité (LCAR), unité mixte de recherche de l’Université Paul Sabatier et du CNRS.

Elle lui a en effet attribué au laboratoire, lors de sa Commission permanente d’octobre, réunie sous la présidence de Martin Malvy, un soutien de 164 300 €euros, dont 44 300 € en allocations de recherche de post-doctorants.

Cette aide s’ajoute aux 48 600 € déjà attribués en mai dernier, en allocation de recherche pour doctorant.

Le LCAR axe ses travaux dans un domaine de recherche en plein développement : la physique des atomes froids, qui laisse entrevoir des applications dans des domaines de pointe comme les horloges atomiques (utiles aux système de positionnement GPS et aux systèmes de communication) ou de la nano-lithographie (pour la miniaturisation des composants de la microélectronique).

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.