TFC-PSG : Sissoko veut hisser le niveau de jeu

Les toulousains sont  prudents. Avant de recevoir le Paris Saint-Germain dimanche soir au Stadium, les joueurs du TFC sentent que la pression est un peu plus importante que d’habitude.

Mais les joueurs de la ville rose seront épaulés par le retour des trois internationaux du club : Gignac, Sissoko et Tabanou, le jeune Espoir.

Moussa Sissko

Mathieu Berson sait que « Paris est un gros morceau et que mathématiquement ce n’est pas encore bon, mais c’est sûr, la roue va tourner ». Il explique les raisons d’un début plus que moyen pour les hommes en violet par un manque de concentration : « C’est vrai qu’on prend souvent des buts dans les dernières minutes sans pour autant concéder beaucoup d’occasions. » L’objectif étant pour lui de prendre des points le plus tôt possible, à commencer par le club de la capitale.

Sissoko pense à la coupe du monde

Le nouvel international français, Moussa Sissoko, entend bien préparer le match contre le Shakhtar Donetsk en Europa League. La rencontre contre les hommes d’Antoine Kombouaré est, selon lui, essentielle pour se mettre dans le bain des grandes rencontres. Mais le meilleur buteur du club attend les parisiens de pied ferme : «On a vu que l’année dernière on pouvait facilement créer des espaces en les laissant venir au début du match. On entend bien hausser notre jeu au même niveau que le leur, mais jouer contre un bonne équipe ce n’est jamais facile ».

Concernant sa situation personnelle, le milieu de terrain dit se sentir bien mais sans savoir s’il sera titulaire dimanche soir. « C’est fantastique d’être en bleu déclare-t-il, d’autant plus que je ne m’attendais pas à être titulaire. Je l’ai appris dans les vestiaires quand Raymond Domenech a écrit mon nom sur le tableau ! » Interrogé sur ses futures ambitions, il dévoile : « Oui je pense au mondial, mais je compte d’abord bien travailler pour figurer une nouvelle fois dans la liste des joueurs retenus pour le barrage ». Enfin il avoue être flatté d’être comparé à Vieira par certains journalistes. « On a le même profil, c’est vrai. C’est un joueur que j’aime beaucoup, un modèle. »

Casanova : « Jouer Paris, c’est du prestige »

L’entraineur revient lui aussi sur le match de ses joueurs au Stade de France mercredi soir : « Je suis content de leur prestation. André-Pierre (Gignac) a été décisif et on a vu que Moussa a le niveau européen. Il a montré que quand il a confiance il peut faire de bonnes choses. »

Alain Casanova

Questionné sur le système de jeu retenu pour dimanche, Alain Casanova reconnait que Gignac est leur joueur clé. Mais selon lui, l’attaquant est « content de ce système de jeu. C’est à nos milieux et à notre bloc défensif de monter plus haut pour le soutenir. Ça a marché l’année dernière, cette année ca doit aussi fonctionner». Puis d’enchaîner quelques mots sur l’adversaire du week-end : « Jouer Paris, c’est du prestige. Mais je ne me préoccupe pas vraiment d’eux. Ils sont plus expérimentés et plus forts que l’année dernière, mais ils sont en difficulté en ce moment. La clé du match ce sera notre niveau physique et technique. »
Enfin le coach livre quelques informations. D’abord il donne son sentiment sur l’état de la pelouse, très décrié depuis le match de rugby Stade Toulousain – Biarritz : « La cause principale de ce mauvais état, c’est le rugby, oui. Mais je pense aussi que les travaux de rénovation n’ont pas été faits au meilleur moment. La pelouse sera notre premier adversaire dimanche soir. » Puis le technicien dévoile que Pantxi Siriex risque de ne pas jouer contre Paris ce week-end. Le toulousain s’est en effet blessé au genou à l’entrainement, et restera en observation pour connaître la durée de son indisponibilité. Mohamed Fofana quant à lui est toujours indisponible.

Walid Hamadi

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.