Sommet de Copenhague : le Conseil de l’Europe demande une dimension locale et régionale

Lors de sa 17ème Session plénière, le Congrès des pouvoirs locaux et régionaux du Conseil de l’Europe a adopté, le 14 octobre 2009, une résolution et une recommandation soulignant la place essentielle des collectivités dans les stratégies de lutte contre le changement climatique. Il appelle à la reconnaissance de leur rôle fondamental et à leur participation officielle aux processus diplomatiques sur le climat.

« Le changement climatique ne dépend pas seulement d’un accord entre Etats », a souligné Gaye Doganoglu, Présidente de la Commission du développement durable du Congrès, en présentant le rapport préparé par Jens Jorgen Nygaard (Danemark). « Les pouvoirs locaux et régionaux montrent souvent la voie et ils devraient être pleinement reconnus comme des acteurs et des partenaires à part entière dans cette question complexe», a-t-elle ajouté.

Le rapport souligne que les collectivités sont responsables de nombreux domaines affectés par le changement climatique : mobilité et transports publics, aménagement du territoire et urbanisme, gestion de l’eau et des déchets, énergies renouvelables. Elles sont, par conséquent, des acteurs de premier plan pour maîtriser les effets du changement climatique et peuvent, par leur proximité, mobiliser les citoyens pour un changement des comportements.

Le Congrès demande que les collectivités locales et régionales soient représentées dans les délégations nationales des Parties à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques, à Copenhague (Danemark) en décembre 2009. Il demande également l’intégration de la dimension des droits de l’homme dans le futur accord afin que des réponses plus durables soient apportées à ce défi majeur.

Le Sommet de Copenhague devrait aboutir à un nouvel accord sur le climat, qui prendra le relais, après 2012, du Protocole de Kyoto.

Le rapport intitulé « Le défi global du changement climatique : les réponses locales », ainsi que les textes adoptés, sont disponibles sur le site internet du Congrès : www.coe.int/congress-session/fr

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.