La grève des éboueurs suspendue

A l’issue d’une rencontre organisée mercredi matin entre le Président de la Communauté Urbaine, Pierre Cohen et les représentants syndicaux, la grève des éboueurs toulousains a été suspendue.

Une fois de plus le dialogue aura porté ses fruits. Après deux journées de grève, quelques manifestations violentes et l’amoncellement des détritus, un terrain d’entente a, apparemment été trouvé.

Pierre Cohen qui déclarait mardi que la grève était “injuste” a souhaité “clarifier l’harmonisation des régimes indemnitaires, l’aménagement de la réduction du temps de travail et l’organisation des services de la communauté urbaine” .

“Je me félicite de ce retour à un dialogue social serein et responsable” a précisé le député maire de Toulouse.

Débutée dimanche soir, la grève visait à améliorer la rémunération des agents, l’aménagement du temps de travail et les mobilités internes imposées.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.