Economie locale : les clignotants sont au rouge

crise economiqueLe comité de suivi du financement de l’économie s’est réuni ce mardi 13 octobre  à la Préfecture sous la présidence du préfet Dominique Bur. Les participants au comité de suivi du financement de l’économie ont dressé dixit le communiqué “un bilan en demi-teinte des perspectives économiques de la région Midi-Pyrénées“.

Les dossiers de surrendettement ont explosé de 20%

Si le secteur de la construction connaît “une amélioration visible“souligne  le communiqué qui ne donne pas de statistique à ce propos, “l’activité industrielle décroît alors que les secteurs marchands connaissent des difficultés persistantes” précise le comité.

Les participants ont fait part d’un certain scepticisme qui contraste avec l’optimisme affiché par les chefs d’entreprises dans les dernières enquêtes de confiance. Le comité s’est inquiété des difficultés des très petites entreprises (TPE), du secteur agricole, de la santé des compagnies aériennes, ainsi que du fort taux du dollar.

La croissance du nombre de dossiers de surendettement (+20,9% dossiers déposées entre janvier et septembre 2009 comparés à la même période de l’année précédente en Midi-Pyrénées), les difficultés de paiement des contribuables indiquent des difficultés financières qui expliqueraient le comportement prudent des consommateurs. Toutefois, dans le même temps, les banquiers se sont accordés sur l’investissement important des particuliers dans l’immobilier.

Malgré ce sombre tableau, les participants ont salué l’impact positif du soutien de l’Etat aux entreprises de la région.
Il apparaît clairement que les mesures d’accélération des paiements de l’Etat aux entreprises du bâtiment ont permis, dans une période délicate, un réel renforcement de la trésorerie des acteurs dans ce secteur”  a notamment précisé le communiqué de la préfecture, localement, représentant de l’État  c’est à dire à la fois juge et partie dans cette appréciation.

Par ailleurs, depuis sa création, la médiation du crédit a permis de débloquer 16,5 millions d’euros de crédit, et de préserver 1 254 emplois dans le département de la Haute-Garonne. Le taux de succès de la médiation dans la région Midi-Pyrénées est de 72,5% (moyenne nationale : 64,1%), plaçant la région au troisième rang national. Au 27 septembre 2009, la Banque de France a été saisie par 847 entreprises au niveau régional dont 317 pour la Haute-Garonne. Sur ces 317 dossiers, 216 sont clôts dont 164 avec succès.

Dans le domaine de l’emploi et de la formation, l’Etat a mis en place des mesures pour répondre à la baisse d’activité. Les entreprises régionales ont été indemnisées à hauteur de 4,8 M€ pour l’activité partielle tandis que des actions de formation ont été mises en œuvre.

Enfin, le comité s’est penché sur les nouvelles mesures mises en place par le gouvernement pour soutenir les entreprises.

Ce comité est composé de représentants des services de l’Etat, des entreprises, du secteur bancaire et des assureurs crédit, ce comité mensuel se réunit depuis près d’un an. Il a pour mission de suivre la mise en œuvre au plan territorial des engagements pris par la banque en matière de crédit aux entreprises dans le cadre du plan de sauvetage du système financier et d’encourager le dialogue entre les acteurs économiques et les banques.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.