L’OIT et l’OMC critiquent le travail “informel”

La forte incidence de l’emploi informel dans le monde en développement empêche les pays de bénéficier de l’ouverture du commerce en enfermant les travailleurs en transition entre deux emplois dans le piège de la pauvreté, selon une étude conjointe de l’Organisation internationale du Travail (OIT) et de l’Organisation mondiale du commerce (OMC).

L’étude montre que l’emploi informel est très répandu dans de nombreux pays en développement, où il laisse des milliers de travailleurs dans une situation caractérisée par l’absence presque totale de sécurité de l’emploi, des revenus faibles et aucune protection sociale. Les taux d’informalité varient considérablement d’un pays à l’autre, oscillant entre 30% dans divers pays d’Amérique latine et plus de 80% dans certains pays d’Afrique subsaharienne ou d’Asie du Sud Est.

“L’étude confirme ce que l’expérience nous a appris, à savoir que les pays en développement qui favorisent la complémentarité entre leurs objectifs de travail décent et leurs politiques commerciales, financières et de l’emploi sont bien mieux placés pour tirer parti de l’ouverture du commerce, promouvoir la dimension sociale de la mondialisation et faire face à la crise actuelle”, a déclaré Juan Somavia, directeur général de l’OIT.

L’emploi informel concerne les entreprises privées non enregistrées qui ne sont pas soumises à la législation ou à la règlementation nationale, n’offrent aucune protection sociale et font appel à des personnes travaillant pour leur propre compte ou membres du même ménage. Dans la plupart des cas, l’informalité est demeurée élevée et a même augmenté dans certains pays, notamment en Asie.

“Le commerce a contribué à la croissance et au développement dans le monde entier, mais cela ne s’est pas automatiquement traduit par une amélioration de la qualité de l’emploi. Pour créer de bons emplois, l’ouverture du commerce doit s’accompagner de politiques internes appropriées. Cela apparaît encore plus clairement avec la crise actuelle, qui a réduit les échanges et précipité des milliers de personnes dans le secteur informel,” a rappelé Pascal Lamy, directeur général de l’OMC.

Articles Récents

C’était Christophe Revault

C’était Christophe Revault

Christophe Revault, ancien gardien du Toulouse Football Club est mort ce jeudi à l'âge de 49 ans. Les hommages se…

7 mai 2021
Les contrebandiers tentent de faire passer 70 cartouches de cigarettes

Les contrebandiers tentent de faire passer 70 cartouches de cigarettes

Malgré les restrictions de déplacement entre la France et l'Espagne, les contrebandiers tentent de contourner les frontières. A côté de…

7 mai 2021
Les Toulousains invités à s’exprimer sur la rénovation de la Rue de Metz

Les Toulousains invités à s’exprimer sur la rénovation de la Rue de Metz

La rue de Metz va changer de visage. Pour rénover cette artère haussmanienne et centrale de Toulouse, la mairie de…

7 mai 2021
L’émouvant hommage d’Airbus à Bernard Ziegler

L’émouvant hommage d’Airbus à Bernard Ziegler

L'un des cadres visionnaires d'Airbus, Bernard Ziegler est décédé. Airbus a rendu hommage à ce pionnier de l'aviation qui a…

5 mai 2021
Toulouse : un robot pour l’ablation d’une tumeur aux reins

Toulouse : un robot pour l’ablation d’une tumeur aux reins

Une équipe de chirurgiens du CHU de Toulouse a expérimenté avec succès une nouvelle technique pour l'ablation de certains formes…

5 mai 2021
Tarbes. des Pompiers agressés lors d’une intervention : 1 blessé

Tarbes. des Pompiers agressés lors d’une intervention : 1 blessé

Lors d'une intervention sur la commune d'Andrest, à quelques kilomètres au nord de Tarbes, 3 sapeurs pompiers ont été violemment…

5 mai 2021