Les Postes encouragées à passer au vert

A l’occasion de la Journée mondiale de la Poste célébrée vendredi, le directeur général de l’Union postale universelle (UPU), Edouard Dayan, a encouragé les postes dans le monde entier à se mettre au ‘vert; et à participer à la lutte contre les changements climatiques.

L’activité postale génère son lot d’émissions de gaz à effet de serre. Plusieurs postes, notamment celles de pays industrialisés, ont pris des mesures pour réduire l’impact de leurs opérations, note l’UPU dans un communiqué.

Mais M. Dayan juge qu’il faut faire plus. L’UPU travaille étroitement avec ses pays-membres, les postes, les organisations postales régionales et celles des Nations Unies afin de trouver des moyens pour réduire le bilan carbone du secteur postal mondial.

L’institution spécialisée des Nations Unies pour les services postaux internationaux prépare actuellement le premier inventaire mondial des émissions de gaz à effet de serre produites par les postes et, en collaboration avec le Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE), proposera des mesures pour aider celles-ci à réduire leurs émissions.

« Faire le pari de la croissance verte permet de renouveler les processus de la chaîne logistique et d’être plus efficaces, d’envisager des économies à long terme en matière de consommation d’énergie, de développer de nouveaux produits et services moins dommageables pour l’environnement et donc plus attractifs pour la clientèle, et enfin de projeter une image d’entreprise responsable », a déclaré Edouard Dayan.

hausse du nombre de colis postaux

Les postes du monde entier ont célébré vendredi la Journée mondiale de la poste, une manifestation annuelle se déroulant le 9 octobre, date de la fondation de l’Union postale universelle en 1874.

Quelque 438 milliards de lettres et six milliards de colis circulent encore dans le réseau postal mondial chaque année, sans compter les services financiers, logistiques et électroniques. Les services postaux à l’échelle mondiale emploient plus de cinq millions de personnes, et plus de 660.000 bureaux de poste constituent le plus vaste réseau de distribution physique de la planète.

En 2009, le secteur postal n’a pas été épargné par la crise financière. La faiblesse de la consommation et une diminution des envois de marketing direct se sont traduits par des chutes de volumes et de revenus de la poste aux lettres au sein des plus importantes postes du monde. A la suite d’une enquête auprès d’une quinzaine de postes, l’UPU a annoncé la semaine dernière que celles-ci avait enregistré des baisses de volumes et de revenus de la poste aux lettres du régime intérieur se situant entre 6 et 14% au deuxième trimestre de 2009, par rapport à celui de 2008. Un tel déclin ne s’est pas produit depuis la crise des années 1930.

Par contre, les mêmes postes ont indiqué avoir connu une augmentation des volumes de colis grâce au commerce électronique, toujours florissant malgré la crise. Quant aux postes proposant des services financiers, elles ont vu le nombre de comptes et de dépôts croître de façon exponentielle.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.