Election présidentielle en Côte d’Ivoire J-50

La présentation du support électronique de la liste électorale provisoire est une nouvelle avancée majeure dans le processus électoral alors que le premier tour de l’élection présidentielle est prévu le 29 novembre, a estimé jeudi à Abidjan, le porte-parole de l’Opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire (ONUCI), Hamadoun Touré.

M. Touré a indiqué que l’ONUCI encourageait les efforts pour permettre la publicité et l’affichage de la liste électorale provisoire dans les meilleurs délais et poursuivrait ses efforts pour appuyer les autorités. M. Touré a ajouté que « les ressources humaines et logistiques de la mission restent mobilisées ».

Dans le cadre de son appui logistique, l’ONUCI a assuré jeudi le transport vers Yamoussoukro du dernier convoi du matériel électoral. « Au total, l’ONUCI aura enlevé et convoyé 76 conteneurs comprenant des isoloirs, des urnes et des kits, vers des entrepôts en direction d’Abidjan et Yamoussoukro », a dit M. Touré.

Le Représentant spécial YJ Choi va présenter la semaine prochaine à New York le 22ème rapport sur l’ONUCI. Devant le conseil de sécurité, M Choi devrait faire le point des progrès réalisés et des les défis à relever pour la réussite du processus électoral.

Au sujet de la date du 29 novembre pour la tenue de l’élection présidentielle, M. Touré a indiqué que l’ONUCI n’;avait aucune raison de douter de son respect. Le rôle de l’ONUCI est de tout faire pour appuyer les partenaires ivoiriens, a-t-il conclu.

Par ailleurs, des experts juridiques du Département des opérations de maintien de la paix des Nations Unies ont entamé une visite de 10 jours en Côte d’Ivoire pour évaluer la mise en oeuvre de lois nationales, son administration pénitentiaire et l’interaction entre le système judiciaire et d’autres secteurs de la société.

Les experts se sont rendus mercredi dans l’ouest du pays pour des réunions avec des responsables de l’ONU et de l’Etat ivoirien. Ils ont discuté du redéploiement des autorités judiciaires et pénitentiaires dans tout le pays après des années de crise politique et militaire.

1 Commentaire

  1. GBAGBO LAURENT a triché pour etre élu cela n’est pas normal.
    Il faut l’aide de l’ONU pour dire sur la chaine de télévision ivoirienne pour proclamer que ALASSANE OUATTARA est le nouveau président de la cote d’ivoire démocratiquement élu. Nous sommes fatigué de la politique et de la violence de LAURENT GBAGBO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.