100 bougies pour l’école supérieure d’Agronomie

Le vendredi 2 octobre, l’Ecole Nationale Supérieure Agronomique de Toulouse fêtait ses 100 ans. L’occasion pour les acteurs de revenir sur un siècle d’histoire. Fondée en 1909 sous l’impulsion de Paul Sabatier, futur prix Nobel de chimie, l’Institut agricole de Toulouse deviendra par la suite l’école supérieure agronomique de Toulouse. En 1970 elle contribue avec l’ENSEEIHT et l’ENSIACET à la création de l’Institut National Polytechnique.

ensat-toulouse.jpgL’ENSAT aujourd’hui c’est la formation de 150 ingénieurs de haut niveau par an dans des filières très diversifiées, l’agronomie, l’agroalimentaire, l’agro-industrie ou encore l’environnement.

Amhed Lebrihi, directeur de l’INP-ENSAT précise que l’école se distingue “par l’excellence de sa formation mais aussi par la pertinence de sa recherche“. Elle s’est adaptée au fil du temps à l’évolution du monde et propose aujourd’hui des spécialisations qui répondent aux nouveaux besoins de la société liés à l’urbanisation, à l’évolution des populations, au développement durable ainsi qu’aux nouvelles attentes des consommateurs. « La formation, la recherche et les relations industrielles sont les trois piliers sur lesquels nous entendons asseoir le développement de l’école. » rajoute le directeur.

Un avenir encore plus prospère.

C’est anniversaire permet de revoir le cheminement de l’agronomie, et de voir que la filière se porte bien. D’ailleurs l’école se classe en deuxième position en France, ce qui n’est pas négligeable vu que la France est la deuxième puissance exportatrice agricole mondiale après les États-Unis.

700 étudiants sont formés chaque année dans cette École, par le biais de la formation initiale(450 en formation d’ingénieur, 100 en deuxième année de master, 80 en formation d’œnologue,80 étudiants doctorants) ou de la formation continue.

L’INP-ENSAT propose une formation d’ingénieur agronome totalement appropriée aux défis des économies contemporaines. Les ingénieurs de l’INP-ENSAT ont en effet pour vocation d’intervenir sur la production, la transformation et le devenir (alimentaire ou non alimentaire) des végétaux, animaux, micro-organismes. L’école bénéficie aussi d’un cadre exceptionnel pour donner à ses étudiants toutes les chances de réussite. Implantée dans l’Agrobiopole, à Auzeville-Tolosane, à 10 minutes de la place historique du Capitole à Toulouse.

Avant la cérémonie officielle qui a eu lieu le 2 octobre, les festivités avaient débutées depuis le 2 juin dernier avec l’inauguration d’un musée qui permet de retracer l’histoire de l’école. Les festivités se poursuivront toute l’année avec des sortis de livres sur le centenaire mais aussi différents forums. Pour les passionnés ou les curieux d’agronomie vous pouvez encore profiter tout au long de l’année des expositions proposés par l’ENSAT.

Dorothée Ropivia.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.