Mobilisation pour le réalisateur José Chidlovsky accusé d’aider des sans papiers toulousains

Selon nos informations, le réalisateur et journaliste José Chidlovsky aurait été convoqué par la Police de l’Air et des Frontières (PAF). Et ce pour avoir “soutenu” une personne en situation irrégulière sur le territoire français.

Pour l’heure nulle poursuite ne serait engagée. Mais cette convocation dans le cadre d’une enquête préliminaire soulève déjà un tollé chez les associations et certains politiques. Réalisateur d’un documentaire consacré aux sans-papiers, José Chidlovsky aurait hébergé à l’une des protagoniste de son documentaire à son domicile.

Pierre Izard, président du Conseil général de Haute Garonne :  « Je veux dire ici ma profonde solidarité avec Monsieur José Chidlovsky, qui a été convoqué à la Police de l’Air et des Frontières (…) Monsieur Chidlovsky se voit reprocher d’avoir soutenu, par une démarche simplement humaine, une personne en situation irrégulière sur le territoire. Récemment, le Ministre de « l’identité nationale », Monsieur Besson, a affirmé publiquement que le « délit de solidarité » n’existait pas. On voit, comme on a pu le constater aussi à Calais, que des mots aux actes, il y a un profond fossé à franchir… Assimiler les militants, simples citoyens, qui apportent un appui personnel à un individu en détresse, à des organisateurs de filières clandestines, est tout simplement inadmissible. La pénalisation de la fraternité républicaine est le comble de la régression des libertés publiques. J’espère, comme beaucoup d’associations et de personnalités qui se sont exprimées en ce sens, que le Parquet ne donnera pas suite à cette convocation. »

Catherine Lemorton député socialiste de Toulouse : “En convoquant José Childovsky, militant du RESF 31 et de la Ligue des Droits de l’Homme de Toulouse, la Police de l’Air et des Frontières de Blagnac a bien confirmé la position de l’Etat face à ceux qui se mobilisent contre la souffrance humaine. Comment faire pression, au nom d’un gouvernement qui ne cesse de donner des leçons à la Terre entière au sujet des Droits de l’Homme, sur un individu qui n’a d’autre tort que d’héberger une jeune fille sans papiers et dans une situation de précarité extrême ?

Catherine Lemorton appelle le gouvernement et ses services “à arrêter le harcèlement des militants qui viennent en aide aux sans-papiers“.

Partager

Articles Récents

Pas de cas de Coronavirus à Toulouse

Le CHU de Toulouse indique ce mardi matin qu'aucun cas de Coronavirus n'a été identifié à Toulouse. Le Centre Hospitalier…

28 janvier 2020

Cour Administrative de Toulouse, le maire de Montpellier porte plainte contre Belloubet

Le maire de Montpellier, Philippe Saurel, a annoncé porter plainte contre la ministre de la Justice, Nicole Belloubet, pour prise illégale…

28 janvier 2020

2 enfants infectés par la Listeria après avoir mangé du fromage

Deux enfants, scolarisés sur la commune de Vauvert, ont été infectés par la bactérie Listeria monocytogene suite à la consommation…

28 janvier 2020

La résurgence de l’antisémitisme est une réalité

Les Nations Unies ont commémoré ce lundi au siège de l’Organisation à New York la Journée internationale dédiée à la…

28 janvier 2020

Après une conduite en état d’ivresse, il se présente ivre à la gendarmerie

L'homme avait été surprise conduisant en sens interdit avec un taux d'alcoolémie supérieur à celui autorisé. Il s'est présenté soul…

27 janvier 2020

Rugby. Toulouse fait chuter le leader Bordeaux

Pour la 14e journée de Top 14 le Stade toulousain s'est imposé 22 à 14 face à Bordeaux Bègles le…

27 janvier 2020

Ce site utilise des Coockies pour mesurer son audience et proposer une publicité ciblée. Vous pouvez accepter (ou non) et au passage vous abonner aux ALERTES et NEWSLETTER du site d'actualités Toulouse7.com