Iran : les inspecteurs de l’AIEA visiteront la centrale de Qom le 25 octobre

Le directeur général de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA), Mohammed ElBaradei, a rencontré dimanche à Téhéran les autorités iraniennes afin de discuter des arrangements en vue de l’accès de l’agence à une installation nucléaire récemment dévoilée.

Les inspecteurs de l’AIEA visiteront le 25 octobre le centre d’enrichissement de l’uranium de Qom, déclaré publiquement pour la première fois par les autorités iraniennes le 24 septembre 2009, selon un communiqué.

Par ailleurs, le 19 octobre l’AIEA organisera une réunion technique pour discuter de l’offre faite le 1er octobre à Genève par la Chine, la France, l’Allemagne, la Russie, le Royaume-Uni et les Etats-Unis à l’Iran concernant la fourniture de combustible nucléaire pour alimenter le réacteur de recherche de Téhéran.

A l’annonce de la révélation de l’existence de la centrale de Qom, le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, avait exprimé sa préoccupation et rappelé qu’il incombait à l’Iran de prouver le caractère civil et non pas militaire de son programme nucléaire.

A cet égard, la révélation de l’existence de cette nouvelle centrale d’enrichissement de l’uranium à quelques semaines de sa mise en service seulement est contraire aux résolutions du Conseil de sécurité et du Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires (TNP), a souligné le Secrétaire général.

L’AIEA a confirmé avoir été informée le 21 septembre par l’Iran dans une lettre qu’une nouvelle centrale pilote d’enrichissement de l’uranium était en construction dans le pays. La lettre indique que le niveau d’enrichissement s’élèverait jusqu’à 5%.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.