2 millions d’euros d’aides pour les entreprises du secteur composite-aéronautique

L’Etat via la DREAL Midi-Pyrénées – Direction Développement Industriel et Technologique – ex DRIRE et la Région Midi-Pyrénées avaient lancé en décembre 2008 l’appel à projets EPICEA 2009. Cet appel à projets s’inscrit dans le cadre du plan ADER2 -Plan d’Actions pour le Développement des Entreprises Régionales de sous-traitance-, projet structurant du pôle de compétitivité mondial Aéronautique–Espace-Systèmes Embarqués.

A l’issue du Comité de Pilotage, réuni le 15 septembre dernier, 9 lauréats régionaux ont été sélectionnés.

Ces 9 projets, qui font intervenir 24 entreprises dont 18 PMI et 7 laboratoires ou centres techniques régionaux, bénéficieront d’une enveloppe globale de près de 2 M€ cofinancée à parité par l’État et la Région Midi-Pyrénées avec le soutien des crédits européens FEDER.

Ces projets représentent un effort de R&D de plus de 7 M€ dont près de 4,5 M€ supportés par les PMI et 1,7 M€ supportés par les laboratoires.
Les 9 projets retenus auront une durée limitée à deux ans.

Ce quatrième et dernier appel à projets composite EPICEA, est l’un des volets du plan «Objectif Composite», mis en place en 2006 par l’Etat (DDIT) et la Région Midi-Pyrénées visant à soutenir et développer la filière composite régionale dans le but de faire émerger des compétences industrielles et R&D.

Les trois précédentes éditions étaient dotées respectivement de 2 M€ – 4 M€ et 5,6 M€ d’aides (co-financement ETAT / Région) et ont permis de soutenir 29 projets collaboratifs portés par des PME régionales, du secteur aéronautique et spatial mais aussi d’autres secteurs ; certains de ces projets ont reçu des financements complémentaires de la part de Conseils Généraux.

Pour l’édition 2009, l’État et la Région ont décidé de poursuivre leurs soutiens au développement de la filière composite régionale en poursuivant l’ouverture d’EPICEA à des projets trouvant leurs applications dans tous les secteurs d’activités (médical, BTP, automobile, aérospatial, …) où l’utilisation des composites représente un potentiel d’innovation et de marché pour les PME.

L’édition 2009 de l’appel à projets composites régional s’est également caractérisé par la mise en place d’une nouvelle procédure pour le dépôt des dossiers (intégrant une phase de pré-sélection des dossiers), procédure à laquelle a été associée l’agence régionale de l’innovation (MPI) qui a ainsi pu intervenir en soutien des porteurs de projets qui le souhaitaient.

Depuis 2006, ce seront ainsi 38 projets de R&D portés par des PME de Midi-Pyrénées du secteur des composites qui auront été soutenus par l’État et la Région.

Le détail des 9 projets retenus par l’Etat et la Région Midi-Pyrénées
dans le cadre d’EPICEA 2009 :

– CINTHTE porte sur l’évaluation de nouveaux matériaux composites à matrices thermostables renforcées de fibres de carbone. Le projet vise à évaluer le potentiel de ces composites pour une utilisation sur pièces semi-structurelles soumises à des températures de 200°C en continu et 250°C en pointe en substitution aux alliages d’aluminium. L’objectif est de caractériser le potentiel de ces matériaux et d’en maîtriser l’injection dans une optique d’application sur pièce type conditionnement d’air. Le projet porté par Technimoule (31) sera réalisé en partenariat avec le CIRTES (81), Liebherr Aerospace (31) et l’ENSTIMAC/CROMEP (81).

– COMPOHYDRO consiste à développer la partie opérative composite d’un appareil à action hydrothérapique multiple à température, à flux et à pression variables. Les différentes contraintes auxquelles doit répondre ce type de produit (directives particulières liées au médical, durée de vie importante de la structure, masse, robustesse), nécessiteront un développement intégrant d’une part une approche médicale indispensable et d’autre part des innovations importantes au niveau des ensembles composites de la partie opérative qui feront appel à plusieurs procédés de mise en œuvre des composites (LRI optimisé, RTM, infusion). Le projet porté par ARANDA (65) sera réalisé en partenariat avec Bigorres Composites (65), Docomo (65) et le CRCC Tarbes (65).

MEBCOM (Moule Expérimentaux Béton COMposite) a pour objectif de proposer aux utilisateurs de moule en INVAR une solution alternative qui permettra non seulement de réduire les coûts de production mais également d’accroître les performances (notamment calorifiques) de ces outillages. Les applications pour le secteur spatial (pièces de taille moyenne) sont les premières visées à court terme mais les résultats du projet doivent pouvoir ensuite être exploités pour le secteur aéronautique qui se différencie par la taille des outillages (plusieurs dizaines de mètres) et les contraintes d’utilisation plus sévères.
Le projet porté par Mecamesures Technologies (31) sera réalisé en partenariat avec SOCLI (65), Thales Alenia Space (31) et CIR (47).

MODCOM (Modélisation de la rupture dynamique des composites) vise le développement d’un outil numérique de calcul dynamique des structures composites, basé sur une approche innovante de la modélisation de la rupture de ce type de matériau faisant appel à une méthode sans maillage. Un tel outil permettrait de modéliser numériquement des problèmes non résolus actuellement tout en réduisant considérablement les temps de calculs.
Le projet porté par IMPETUS AFEA (31) sera réalisé en partenariat avec l’ ISAE (31).

OCBM (Développement d’outillages mixte béton refractaire-Pernifer36® pour la mise en œuvre des composites) vise une nouvelle conception d’outillage pour la fabrication de pièces composite, constitué d’une tôle en Pernifer36® formée à haute température (par formage superplastique) sur un moule en Béton Réfractaire Renforcé de Fibres Métalliques (BRRFM). Ce concept nouveau sera validé sur une application pour satellite.
Le projet porté par AUROCK (81) sera réalisé en partenariat avec BTS Industrie (31), THYSSEN KRUPP (31), PRODEM (31) et l’ENSTIMAC/CROMEP (81).

PIVER (Pièces Volumiques par Enroulement Robotisé) a pour objectif la réalisation de pièce de structure de forme complexe et optimisée en composite en utilisant un process combinant la technique de l’enroulement filamentaire automatisée et le procédé RTM. Ce nouveau mode de fabrication permettrait d’envisager des performances mécaniques inégalées sur les pièces du fait de l’optimisation du placement des fibres. La robotisation du dépôt des fibres permettrait l’absence de main d’œuvre et donc la maîtrise des coûts et des aléas de fabrication.
Le projet porté par Conseil & Technique (31) sera réalisé en partenariat avec Précision Midi-Pyrénées (31), le CRITT Mécanique et Composite (31) et le Lycée de Decazeville (12).

TAPAS (Thermoplastics Advanced Process ApplicationS) consiste à caractériser, qualifier et industrialiser les processus pour utiliser les composites thermoplastiques dans des applications de pièces de structure aéronautique relevant traditionnellement d’une approche de type tôlerie. Le principal enjeu du projet est de caractériser les machines, les outillages et les processus de transformations applicables au matériau (matrice thermoplastique type PPS, PEEK, …renforcée de fibres de carbone) afin de constituer les pièces finies, en garantissant de ne pas altérer les caractéristiques connues du matériau de base et ainsi se dispenser de contrôles non destructifs coûteux.
Le projet porté par MECAHERS GROUP (31) sera réalisé en partenariat avec AVIACOMP SAS (31), AXYAL (64) et l’ENI Tarbes (65).

SAPES COMPOSITES (Techniques innovantes pour le monitoring d’une structure de portes d’avion en composite par capteurs intégrés) cherche à évaluer la mise en œuvre et les performances d’une technologie innovante de contrôle santé des structures composites aérospatiales. L’originalité de la démarche réside dans le choix du couple matériau composite /capteur (PIEZO) associée à une structure de portes d’avion. L’utilisation de capteurs PIEZO pour le contrôle santé et le suivi de comportement mécanique de structures aéronautiques est une technique émergente. L’instrumentation par de tels réseaux de capteurs peut permettre de faciliter les phases d’inspection réglementaires sur les structures aéronautiques et d’améliorer la sécurité en donnant accès aux données de zones difficilement accessibles.
Le projet porté par Medysys Air & Espace (31) sera réalisé en partenariat avec LATECOERE (31) et l’ISAE (31).

METACOMPO est un projet qui porte sur le développement de techniques d’assemblage de pièces en composite thermoplastique et de pièces métalliques (acier, aluminium et inox) par des moyens de type collage, surmoulage ou insert.
Le projet porté par HACOMA (46) sera réalisé en partenariat avec ISI de Toulouse (31), le Lycée de Décazeville (12) et le CRITT Technacol (65).

Partager

Articles Récents

Pas de cas de Coronavirus à Toulouse

Le CHU de Toulouse indique ce mardi matin qu'aucun cas de Coronavirus n'a été identifié à Toulouse. Le Centre Hospitalier…

28 janvier 2020

Cour Administrative de Toulouse, le maire de Montpellier porte plainte contre Belloubet

Le maire de Montpellier, Philippe Saurel, a annoncé porter plainte contre la ministre de la Justice, Nicole Belloubet, pour prise illégale…

28 janvier 2020

2 enfants infectés par la Listeria après avoir mangé du fromage

Deux enfants, scolarisés sur la commune de Vauvert, ont été infectés par la bactérie Listeria monocytogene suite à la consommation…

28 janvier 2020

La résurgence de l’antisémitisme est une réalité

Les Nations Unies ont commémoré ce lundi au siège de l’Organisation à New York la Journée internationale dédiée à la…

28 janvier 2020

Après une conduite en état d’ivresse, il se présente ivre à la gendarmerie

L'homme avait été surprise conduisant en sens interdit avec un taux d'alcoolémie supérieur à celui autorisé. Il s'est présenté soul…

27 janvier 2020

Rugby. Toulouse fait chuter le leader Bordeaux

Pour la 14e journée de Top 14 le Stade toulousain s'est imposé 22 à 14 face à Bordeaux Bègles le…

27 janvier 2020

Ce site utilise des Coockies pour mesurer son audience et proposer une publicité ciblée. Vous pouvez accepter (ou non) et au passage vous abonner aux ALERTES et NEWSLETTER du site d'actualités Toulouse7.com