Mort de Brice Taton : le TFC partie civile contre les hooligans Serbes

A la demande d’Olivier Sadran, la justice serbe a autorisé  le Toulouse Football Club à se porter partie civile dans le procès qui s’ouvrira contre les personnes suspectées d’être les auteurs de l’agression mortelle de Brice Taton. Le supporter toulousain mortellement agressé en marge de la rencontre de Coupe d’Europe, Belgrade-Toulouse.

Le Toulouse Football Club aura ainsi la possibilité lors du procès de témoigner du comportement exemplaire de Brice, pacifiste dans l’âme, de son attitude généreuse, et de son respect constant des valeurs du sport.

Par ailleurs, les parents de Brice rejoignent aujourd’hui la France, raccompagnés par le Président Olivier Sadran.

Le décès du jeune toulousain, quelques jours après son agression et plusieurs interventions chirurgicales, avait provoqué une vive émotion à Toulouse et dans tout le monde du football.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.