Il manque 5000 logements étudiants dixit Martin Malvy

etudiants-boursiers-malvy.jpgPrincipalement à Toulouse mais également dans toute la région Midi Pyrénées a précisé le président socialiste du Conseil régional. En recevant les étudiants bénéficiaires des bourses  régionales à la mobilité internationale, Martin Malvy a fait le point de tous les programmes régionaux liés à la recherche et à l’université.

Domaines, qui a d’emblée précisé l’ancien ministre du budget et proche de Laurent Fabius, “ne font pas parti des compétences explicitement octroyées aux régions par la loi“. C’est donc sur un arbitrage politique que Martin Malvy et son vice président Alain Bénéteau ont fait part de leur bilan et de leurs programme en la matière.

Avec un objectif : placer la région « Midi-Pyrénées aux côtés des étudiants »

Animée par le Président du Conseil Régional Martin Malvy, cette conférence de presse portait sur la rentrée universitaire 2009-2010. Une mise au point a été faite sur les projets réalisés par la région et sur les engagements pris d’ici 2013.

En ce qui concerne les nouveautés de la rentrée le conseil a annoncé l’aide pour les jeunes diplômés et a mis en place un apport de 5000 euros par embauche en CDI pour 500 jeunes diplômés d’IUT, BTS, Licences professionnelles ou Master d’ici au 31 décembre 2010.

Une action régionale pour les formations sanitaires et sociales dont l’obtention d’une augmentation des quotas d’étudiants, 20% en soins infirmiers et 30% en kinésithérapie.

Mais aussi la mise en place de l’Eurocampus Pyrénées-Méditerranée, destiné à rapprocher les universités de Toulouse, Montpellier, Barcelone et Palma. La question de l’aide au logement a longuement été abordée : entre réfection et logements neufs, le Conseil compte doter la région de 5000 nouveaux logements d’ici 2013. Toulouse qui manque crument de logements a pu déjà bénéficié du lancement de projet de 500 logements étudiants à Hélène-Boucher et Renée-Bonnet.

Dorothée Ropivia et Christophe Cavaillès

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.