Scraps TV ou la Mise en boîte de la petite boîte

carmen-blaix-scraps-tv.jpgThéâtre, chorégraphie, textes incisifs tantôt adossés à une bande sonore transcendante, vidéo en mode miroir hypnotique ; scrap TV mélange les genres pour un spectacle ô combien vivant. Le spectateur de Scraps TV bouscule le téléspectateur pour interroger ce qu’il reste d’acteur en lui.

Le thème n’est certes pas nouveau, mais ce spectacle renouvelle le genre. En jouant sur le dispositif tout d’abord. Le spectacle est un assemblage de « sujets » empruntant à l’écriture télévisuelle et qui se succédant démontrent les torsions que le « format » télévisuel fait subir au réel en le formatant pour qu’il rentre dans la boîte. Tout y est, la succession à un rythme effréné, le son qui omnubile, l’image qui décale en ombre portée le jeu des acteurs et distrait du fond, du discours.

Tant de cerveaux disponibles …
Pourvu qu’on les interpelle. Efficacité du jeu porté par trois acteurs – 2 femmes et un homme – qui a l’énergie nous déplacent : du registre du fait divers, à la relecture de « il était une fois blanche neige », conte contre compte d’audimat pour interroger in fine la distance qu’entretiennent le voyeurisme et l’indicible des horreurs du monde. Les acteurs s’engagent dans la déconstruction du mécanisme et la présence sur scène d’une actrice traduisant le texte en langue des signes nous déplace encore un peu plus. L’altérité est convoquée et ouvre un autre accès qui emporte le spectacle vers l’onirisme.
45 minutes de représentation au festival de rue de Ramonville, pour un spectacle qui en comporte plus d’une heure trente. On regrette, pour l’heure, que la troupe ne puisse présenter l’intégralité de son travail faute d’avoir trouvé une scène susceptible de les accueillir. On espère, à notre tour, un « déplacement » des théâtres toulousains pour laisser place à cette création au milieu des grosses machines déjà rodées. Une place pour le Scraps parce que la création ne se lit pas que dans la seule logique économique des industries culturelles.

Isabelle Bazet

photo (c) David Brunner-Collectif Carmen Blaix-Toulouse7.com

Articles Récents

Orages – Le Gers et les Hautes Pyrénées en alerte météo vigilance orange

Orages – Le Gers et les Hautes Pyrénées en alerte météo vigilance orange

Deux départements de la région Occitanie sont placés en alerte météo vigilance orange. Les orages pourront être localement violents. La…

9 mai 2021
Le Toulouse Football Club ne sera pas champion de ligue2

Le Toulouse Football Club ne sera pas champion de ligue2

C'était pourtant un objectif en début de saison avec l'arrivée de nouveaux investisseurs : remporter le championnat de ligue2 et…

9 mai 2021
La fusée chinoise s’est désintégrée au dessus de l’océan indien

La fusée chinoise s’est désintégrée au dessus de l’océan indien

Le débris de fusée chinoise, s'est désintégrée cette nuit dans l'océan indien. Les incertitudes sont désormais dissipées mais les interrogations…

9 mai 2021
Dupond-Moretti candidat : le pari d’Emmanuel Macron

Dupond-Moretti candidat : le pari d’Emmanuel Macron

Éric Dupond-Moretti a lancé la campagne des élections régionales dans le Pas-de-Calais samedi, et c'était parti très fort. "Tour préliminaire,…

9 mai 2021
Ces objets qui révolutionnent la production

Ces objets qui révolutionnent la production

La révolution informatique a fortement impacté les modes de production. Désormais la réalité virtuelle ou la robotique ont aussi un…

9 mai 2021
C’était Christophe Revault

C’était Christophe Revault

Christophe Revault, ancien gardien du Toulouse Football Club est mort ce jeudi à l'âge de 49 ans. Les hommages se…

7 mai 2021