CLEARSTREAM : la bourde de Sarkozy provoque un tollé et sature l’espace médiatique

Dérapage probablement contrôlé pour saturer l’espace médiatique “les coupables traduits devant le tribunal” de Sarkozy ne passe décidément pas. Dans le clan Villepin, une plainte pourrait être déposée pour atteinte à la présomption d’innocence.

Si le chef de l’Etat profite d’une immunité complète celle ci ne court que jusqu’à la fin de son mandat. Nicolas Sarkozy pourrait donc être inquiété pour ces propos. Et ce d’autant plus que Nicolas Sarkozy, alors ministre de l’intérieur avait déjà foulé ce principe lors de l’arrestation d’Yvan Colonna dans l’affaire de l’assassinat du procès Erignac.

Sur un plan politique et constitutionnel, cette intervention sur une affaire judiciaire dans laquelle le chef de l’Etat est déjà partie prenante a soulevé une tempête de protestations. A droite, au sein de son propre camp, de nombreuses voies se sont prononcées contre cette atteinte à la présomption d’innocence et, pis encore au sacro saint principe de séparation des pouvoirs. A gauche, c’est une véritable volet de bois vert qui a suivi cette déclaration.

Ce dessous la phrase réellement prononcée par le chef de l’Etat.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.