Ban Ki Mon soutient la création d’un Etat Palestinien

Le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, a exprimé mardi un fort soutien aux efforts des Palestiniens pour mettre en place les institutions d’un futur Etat dans deux ans, et a promis l’;assistance des Nations Unies pour réaliser cet objectif.

Un projet pour renforcer les institutions palestiniennes a été annoncé le mois dernier par le Premier ministre palestinien Salam Fayyad. Il prévoit notamment de dénouer les liens de dépendance de l’économie palestinienne envers Israël et l’aide étrangère, de réduire la taille du gouvernement, d’augmenter l’utilisation de la technologie et d’unifier le système juridique.

« Je soutiens fortement le projet de l’Autorité palestinienne consistant à construire un appareil d’Etat pour la Palestine en deux ans, et promet l’assistance entière de l’ONU », a dit M. Ban dans un message lu par le Secrétaire général adjoint des Nations Unies aux affaires politiques, B. Lynn Pascoe, lors d’une réunion du Comité de liaison ad-hoc.

« Ou bien nous avançons vers deux Etats vivant côte à côte dans la paix, ou bien nous retournons en arrière vers un nouveau conflit, un désespoir plus profond, une insécurité de long terme et des souffrances pour les Israéliens et les Palestiniens. Le statu quo n’est pas tenable », a ajouté M. Ban lors de cette réunion présidée par la Norvège et à laquelle participaient notamment M. Fayyad et l’Envoyé spécial du Quatuor sur le Moyen-Orient, Tony Blair.

Le Secrétaire général a noté également que l’impact sur le long terme de ce qui passait actuellement à Gaza ne pouvait que saper les efforts pour construire un Etat palestinien et aboutir à la paix entre Israéliens et Palestiniens.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.