La loi pénitentiaire ? Un rendez vous manqué estime la députée Lemorton

La députée socialiste de Toulouse Catherine Lemorton, a participé aux débats du projet de loi pénitentiaire présenté par la ministre de l’intérieur Miichèle Alliot Marie. Elle a tenu à exprimer “ces profonds regrets face à ce rendez-vous manqué”.

“Alors que les règles européennes en vigueur auraient permis de réaliser de véritables améliorations des conditions de détention, alors que les débats au Sénat avaient débouché sur des avancées” , la majorité UMP de l’Assemblée Nationale, a précisé mardi la députée de la 1ere circonscription de Haute Garonne, “n’a pu s’empêcher de retomber dans ses visions archaïques du système carcéral”.

“Si, pour la droite, la prison sert uniquement à punir et à soustraire de la société les personnes ayant transgressés la règle commune, il ne faut pas oublier que la prison est aussi le lieu qui doit préparer la réinsertion des détenus” a tenu à souligner Catherine Lemerton.

Qui estime que “La prison en France restera une des hontes de notre République”.

Touchées par une vague de suicides sans précédent, les prisons françaises font également et régulièrement l’objet de critiques de la part des instances européennes.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.