Attentant meutrier contre l’ONU à Mogadiscio en Somalie

Le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, a vivement condamné jeudi une attaque suicide contre le quartier général de la Mission de l’Union africaine en Somalie (AMISOM) à Mogadiscio qui a causé la mort d’au moins neuf soldats de la paix.

« Ce matin, deux véhicules qui auraient porté le sigle de l’ONU ont été utilisés pour mener une attaque suicide contre le complexe de l’AMISOM », a dit M. Ban lors d’une conférence de presse mensuelle au siège des Nations Unies à New York.

Neuf soldats de la paix, dont le commandant adjoint de la force, ont été tués lors de cette attaque. Au moins trente autres personnes ont été blessées, dont le commandant de la force de l’AMISOM, et ont été évacuées pour être hospitalisées.

« Nous menons une enquête. J’attends un rapport préliminaire rapidement. Je condamne cette attaque dans les termes les plus forts possibles », a dit le Secrétaire général.

Il a présenté ses condoléances et sa sympathie aux victimes et aux familles de ceux qui ont été tués. « Je rends hommage à leur engagement et à leur courage », a-t-il ajouté.
Selon la presse, l’attaque qui a visé le quartier-général de l’AMISOM à l’aéroport de Mogadiscio, a été revendiquée par les rebelles islamistes.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.