Nouvelles fermetures d’écoles pour cause de Grippe A

Le préfet de la région Midi-Pyrénées, Dominique Bur a pris la décision, par arrêté du 14 septembre 2009, de fermer temporairement le Collège de Montréjeau, l’école maternelle de Castelnau d’Estretefonds et à Toulouse, l’Ecole supérieure Billières.Il s’agit là de la quatrième fermeture d’établissement pour cause de virus H1N1 depuis la rentrée 2009 dans le département de Haute Garonne. 

Mise à jour. Selon la préfecture la fermeture du collège de Montréjeau a été décidée “compte tenu du nombre élevé de cas apparus sur une courte durée avec des cas groupés dans plusieurs classes. En effet, trois cas suspects avaient été signalés le vendredi 11 septembre, et cinq nouveaux cas l’ont été aujourd’hui” -lundi 14 septembre-.

A l’école maternelle de Castelnau d’Estretefonds, des cas groupés suspects sont apparus dans trois classes sur une courte durée : 9 malades dans une moyenne section, 4 malades dans la seconde moyenne section et 3 malades dans la petite section.

S’agissant de l’Ecole supérieure Billières de Toulouse, établissement qui compte 150 étudiants répartis dans six classes.

Cette fermeture a été décidée suite au constat de sept cas cliniquement confirmés par les médecins traitants. Ces étudiants sont issus de deux classes (cinq cas dans la première et deux cas dans la seconde). Deux des sept cas ont débuté vendredi, et les cinq autres ont consulté leur médecin hier.
Un cas suspect a été déclaré hier dans une troisième classe.

Cette décision a donc été prise au vu du nombre de cas groupés dans le temps (3 – 4 jours) et dans l’espace (2 classes).

Conformément au plan Grippe A, ces décisions ont été prises afin “d’interrompre la chaîne de transmission virale au sein de ces établissements”.

Ces fermetures seront effectives du mardi 15 septembre au dimanche 20 septembre inclus.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.