Alain Costes reçoit le prix 2009 du Cercle d’Oc

Ce sont ses actions en faveur du rapprochement entre le mon de la recherche et celui de l’industrie qui ont été récompensés. Alain Costes recevra le prix des mains Alain Di Crescenzo, nouveau président du Cercle d’Oc le 17 septembre prochain. Décerné chaque année, ce prix distingue une personnalité toulousaine pour son engagement en faveur du développement économique de Toulouse et de Midi-Pyrénées. Parmi les personnalités déjà primées, citons Jean Tirole en 2008 et Claudie Haigneré en 2002.

Toute sa carrière, Alain Costes a œuvré au rapprochement entre scientifiques et industriels.

Directeur du LAAS de 1984 à 1996, il met en place en 1991 le concept novateur de laboratoire commun entre la recherche et l’industrie, avec le laboratoire Mirgas (Mixed research group on automotive systems) entre Siemens Automotive et le CNRS (LAAS-CNRS, LEEI-INPT1 et IMFT2) autour de problématiques automobiles.

Se dégageant ainsi des tutelles multiples propres aux laboratoires mixtes, il rassemble en un même lieu des chercheurs du public et du privé qui conservent l’appartenance à leur entité de départ. Le concept a largement essaimé depuis. Dés 1990, sur le modèle des « Affiliate club » cher aux universités américaines, Alain Costes monte le Club des Affiliés du LAAS, carrefour d’échanges entre les entreprises membres et lieu d’accès privilégié aux dernières avancées scientifiques du laboratoire.

Enfin, il opère un rapprochement important avec l’industrie via la Chambre de commerce et d’industrie de Toulouse pour laquelle le Directeur du LAAS devient conseiller technique. Parachevant cette progression, le Président de la République lui confie en décembre 2007, ainsi qu’à Jean Therme (CEA) et Dominique Vernay (Thales, [email protected]), une mission de réflexion et de propositions sur les nanotechnologies baptisée NanoInnov. Il s’agit de positionner la France au premier niveau mondial en concentrant les moyens et les compétences sur trois sites : Grenoble, Paris et Toulouse. Alain Costes ne s’arrête pas là puisqu’il est co-fondateur de la jeune société Mapping Consulting spécialisée dans le conseil technologique, la recherche de financement et l’international.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.