Molex : les Occitanistes dénoncent l’absence de décisions audacieuses

molex-prefecture.JPGL’Assemblée Générale du Comité País Tolosan du Partit Occitan, réunie dimanche à Muret, a voté à l’unanimité une motion de soutien aux salariés de Molex en lutte exemplaire depuis un an contre la fermeture programmée de leur usine à Villemur-sur-Tarn.

Le Partit Occitan constate l’impuissance des structures de l’Etat français, voire même leur “complicité dans la politique de délocalisation” des grandes entreprises “qui détruisent sans vergogne l’économie d’une région et ses habitants”.

“Les patrons américains de Molex, en ne respectant pas les décisions des tribunaux (non réouverture du site) et le code du Travail (salaires non payés) se sont placés « hors-la-loi »” a encore affirmé le communiqué d’un parti qui devrait participer aux élections régionales de 2010.

Le Partit Occitan a enfin déploré, de la part des responsables politiques locaux et notamment du Conseil régional, l’absence de décisions audacieuses (modifier le statut de l’entreprise en une société coopérative de production, réquisitionner les droits de propriété intellectuelle associés aux brevets, etc.) qui permettraient, par-dessus l’Etat, de relocaliser l’économie pour vivre et travailler au pays.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.